AccueilMusique

En écoute : David Gilmour reprend la douce "Here, There and Everywhere" des Beatles

Publié le

par Théo Chapuis

GERMANY – JULY 29: Photo of David GILMOUR; David Gilmour (Dave Gilmour) performing live onstage open air in Koenigsplatz, Munich,… Lire la suite

Le guitariste de Pink Floyd rappelle que les chansons composées dans les années 60 conservent une fraîcheur encore palpable aujourd'hui.

Dans la petite histoire de la musique pop, le 5 août 1966 est une date remarquable : ce jour-là, le successeur de Rubber Soul, le brillant Revolver, sort enfin dans les bacs britanniques. Les Beatles accouchent ici d'un des disques les plus décisifs de la décennie – voire même de la seconde moitié du XXe siècle : selon le mag Rolling Stone, il s'agit du troisième album le plus marquant de tous les temps.

Un an plus tard, cinq musiciens londoniens formaient un groupe qui deviendrait légendaire lui aussi : Pink Floyd. Aujourd'hui, David Gilmour, le guitariste de la formation qui a écrit The Dark Side of the Moon, vous propose de redécouvrir une douce chanson extraite de Rubber Soul, "Here, There and Everywhere".

Le musicien de 69 ans a repris ce titre dans le cadre d'une compilation pour le magazine MOJO – il n'est pas inclus sur son dernier album, Rattle That Lock. Le choix de la reprise de ce titre est un message plutôt serein : lorsqu'il l'a composée, Paul McCartney était d'une humeur radieuse et filait un parfait amour avec la comédienne Jane Asher. Selon la légende, il n'aurait eu qu'à s'asseoir au bord de la piscine de John Lennon, penser au Pet Sounds des Beach Boys et plaquer un accord de mi. Le reste, c'est de la littérature...

À voir aussi sur konbini :