Quand 2 000 manifestants transforment "Move Bitch" de Ludacris en hymne anti-Trump

Plus de 2 000 personnes ont défilé à Atlanta samedi dernier pour protester contre les mouvements racistes à l'origine du drame de Charlottesville. Comme slogan, les manifestants ont repris "Move Bitch", un morceau phare de Ludacris.

En refusant de condamner clairement les mouvements racistes après le drame de Charlottesville, Donald Trump a provoqué une vague d'indignation partout dans le monde.

#MoveTrump

Une publication partagée par @ludacris le

Depuis, les manifestations pacifiques se multiplient aux États-Unis, à l'image de celle qui s'est tenue à Atlanta samedi dernier. Pour marquer le coup, les quelque 2 000 personnes présentes ont exprimé leur colère vis-à-vis du président américain en reprenant "Move Bitch" de Ludacris.

Et pour cause : le tube du rappeur est pour le moins explicite. Très catchy, son refrain "Move bitch, get out the way" ("Casse toi sal*pe, dégage du chemin") a été repris en chœur par les manifestants, qui ont soigneusement remplacé "bitch" par "Trump". Une façon on ne peut plus claire d'ordonner au président de quitter ses fonctions.

Ludacris lui-même a salué l'initiative en publiant sur son compte Instagram une vidéo de la foule entonnant son morceau, accompagnée du message : "#MoveTrump".

Par Léa Marie, publié le 21/08/2017

Pour vous :