© Guillaume Durand

Avec Konbini, Damso met tout le monde d’accord dans un gros banger : "Œveillé"

De retour en solo, Dems a livré une session studio mémorable pour donner vie à un nouveau morceau, désormais dispo. On y était.

Dans un monde où tout va trop vite, Damso est l’un des rares artistes qui prennent encore le temps, pour le bien de la musique. Mais cette nuit, une session studio de quelques heures lui a suffi pour kicker l’anti-pop en one shot sur une prod’ constellaire de Prinzly.

Publicité

De quoi rassasier l’impatience des fans et mettre le feu au studio ICP à Bruxelles, où était présente une grande partie de l’entourage du rappeur – de ses frères à Ritchie Santos en passant par la crème de BX. Dans une énergie encore plus forte que celle du Dems qu’on a pu connaître depuis quelques années, et enfin l’esprit tranquille, le Morpheus belge nous a invités à vivre et à immortaliser ce moment (dans un live Instagram toujours visionnable), entre enregistrement, leçon de Buffalos, anniversaire et mix méticuleusement mené aux côtés de Jules Fradet, ingé son aux nerfs très solides. Au bout de la nuit et quelques ajustements de compresseurs plus tard, "Œveillé" devient optimal et est livré aux plateformes de streaming.

Publicité

Désormais dispo, ce morceau particulier prend la forme d’une carte postale de la vie envoyée aux fans, brute et sans équivoque. Sur quatre prods en une, Damso déchaîne les flows dans une caverne où la lumière projette une réalité aux multiples facettes. Il questionne ainsi la perception et l’interprétation d’une vie dont la mort n’est jamais bien loin pour y mettre un point véritable et sans détours. "Œveillé" ne sera pas sur QALF, prochain album imminent de Damso, et dont le niveau surpasse vraisemblablement tout ce que vous venez d’entendre jusqu’aujourd’hui chez Dems et le rap francophone. On s’en reparle bientôt et, d’ici-là, Vie sur vous.

Par Rachid Majdoub, publié le 24/01/2020