AccueilMusique

Daft Punk : un DJ set inédit de 3 h est en écoute 25 ans après son enregistrement

Publié le

par Joséphine de Rubercy

(© Benoît/YouTube)

Deux vieilles cassettes de 1995 cumulant près de trois heures de son inédit ont été retrouvées dans un ancien club d’Avignon.

Pour ceux qui attendent le retour des soirées et la réouverture des boîtes de nuit, on a trouvé de quoi vous faire (un peu) patienter. Un DJ set totalement inédit des inimitables Daft Punk vient d’être retrouvé et mis en ligne. Enregistré sur deux cassettes lors du passage du groupe dans un club d’Avignon en novembre 1995, le mix vient tout juste de refaire surface.

Comme il nous le révèle lui-même, c’est Benoît, le fils de l’ancien propriétaire du club Le Privé qui, en fouillant dans les affaires de son père, est tombé sur cette fabuleuse trouvaille.

"Mon père Georges m’a toujours parlé d’un enregistrement cassette des Daft Punk au club, sans jamais pouvoir mettre la main dessus depuis 15 ans. On pensait qu’elles étaient perdues. Mais la semaine dernière, en faisant du rangement, je suis tombé sur un carton rempli de cassettes. En les sortant des étuis, j’ai vu qu’une avait une étiquette 'Daft Punk nº1' dessus, puis j’ai tout sorti et j’ai trouvé la deuxième."

Les deux cassettes retrouvées par Benoît, fils de l’ancien propriétaire du Privé. (© Benoît)

Ces archives audio ont été enregistrées le 18 novembre 1995, lors de la première venue des Daft Punk dans ce mythique club des années 1990. Ce sont 2 h 55 de mix qui ont été découvertes par Benoît il y a quelques jours. "D’après mes recherches rapides sur la base de données mixesdb.com, c’est le plus long DJ set des Daft jamais enregistré, entre 1995 et 2000 en tout cas, je n’ai pas cherché plus loin", nous confie-t-il.

L’affiche du concert des Daft Punk au Privé le 18 novembre 1995.  (©Le Privé)

Passionné de musique électronique, le fils de l’ancien propriétaire du Privé juge le son exceptionnel : "C’est un des sets les plus techno qu’ils aient fait, la plupart étaient plus orientés house." Selon lui, on peut entendre certains tracks du groupe jamais enregistrés sur un set, comme leur remix de "Get Funky Get Down" de The Micronauts. "C’est aussi la deuxième fois qu’ils jouent 'What to Do' de Thomas Bangalter", assure-t-il.

Âgé de seulement 1 an à l’époque, Benoît ne se souvient pas de cette soirée. Son père Georges nous raconte : "Thomas et Guy Manuel étaient dans mon bureau, assis en attendant leur tour, très gentils, très bons garçons. Guy Man était très peu bavard. C’est une des soirées qui a marqué l’histoire du Privé. À l’époque, on entendait parler d’eux avec 'Rollin' and Scratchin'."
 

Les DJ Jeff Mills et Manu le Malin mixant au Privé dans le milieu des années 1990 nous donnent une idée de l’ambiance de l’époque. (© Le Privé)

 
"C’est le DJ résident de l’époque qui a enregistré les cassettes, je l’ai contacté mais sans réponse. Il n’est plus dans le milieu aujourd’hui", explique Benoît. Mais un autre DJ qui a travaillé pour le club se souvient de ce moment :
"Le son fort et aigu, les gens qui dansent et crient toute la nuit, les basses qui résonnent dans tout le corps… Le club était blindé et l’ambiance était bouillante comme beaucoup de soirées à cette époque."
 

Les deux cassettes enregistrées en 1995. (© Benoît)

 
Après avoir remis la main sur ces précieuses cassettes, Benoît en a fait une copie audio disponible sur YouTube, SoundCloud et MixCloud.
 
 

À voir aussi sur konbini :