Pour les 10 ans de Back to Black, un concours de reprises d'Amy Winehouse est lancé

À la clé ? Une session studio avec le producteur Salaam Remi, connu pour ses collaborations avec Amy Winehouse, Estelle ou Nas.

La pochette de l'album Back to Black d'Amy Winehouse, qui s'est écoulé à 11 000 000 d'exemplaires dans le monde. (© Island Records)

La pochette de l'album Back to Black d'Amy Winehouse, qui s'est écoulé à 11 000 000 d'exemplaires dans le monde. (© Island Records)

Le 26 octobre 2016, Back to Black, le mythique second album d'Amy Winehouse, a fêté ses 10 ans. Pour célébrer ce disque en grande pompe et rendre hommage à la mémoire de la chanteuse britannique, décédée le 23 juillet 2011, l'Amy Winehouse Foundation, Island Records et Vevo se sont unis pour lancer un concours de reprises en ligne.

Publicité

Dans une vidéo publiée le 31 octobre dernier via la page YouTube du label, Salaam Remi, qui a produit Back to Black aux côtés de Mark Ronson, annonce : "Pour commémorer les 10 ans de Back to Black, nous allons mettre en ligne quelques versions instrumentales pour que vous puissiez créer votre propre reprise. [...] Et on ne sait jamais, vous pourriez avoir la chance de venir enregistrer cette version avec moi en studio."

Revisitez "Back to Black", "Rehab", "Tears Dry on Their Own" ou "Just Friends”

Pour participer à ce concours, dont le gagnant remportera effectivement une session studio avec Salaam Remi, rien de plus simple : vous avez jusqu'au 31 janvier 2017 pour télécharger les versions instrumentales des morceaux "Back to Black", "Rehab", "Tears Dry on Their Own" ou "Just Friends" juste ici, filmer et uploader votre reprise sur YouTube, et envoyer le lien de votre vidéo via le site de l'Amy Winehouse Foundation. Vous pouvez en outre partager votre vidéo sur Twitter en mentionnant @amysfoundation et le hashtag #BacktoBlack10.

Publicité

Quant aux fonds générés par cette opération, ils seront reversés à l'Amy Winehouse Foundation, l'organisation caritative créée en septembre 2011 en mémoire de la chanteuse dans le but d'aider les jeunes souffrant de problèmes d'addiction ou de maladie mentale ainsi que ceux qui sont à la rue. Plus tôt dans l'année, la fondation a inauguré dans l'Est de Londres un centre de rétablissement dédié aux femmes toxicomanes.

Par Naomi Clément, publié le 01/11/2016

Pour vous :