(© Kevin Mazur/Getty Images)

Vidéo : voilà à quoi ressemble un concert à l'heure du coronavirus

Et c'est bien déprimant.

La vie commence à reprendre petit à petit son cours suite au confinement mondial engendré par la pandémie de coronavirus. De nombreux secteurs ont été durement touchés par cette situation inédite, et notamment celui de la musique. L'avenir des concerts et autres festivals est pour le moins incertain, mais on peut déjà avoir un aperçu de ce à quoi il pourrait s'apparenter à court terme. Aux États-Unis, un concert vient d'avoir lieu pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire.

L'artiste Travis McCready du groupe de country Bishop Gunn a d'abord annoncé un concert respectant les distanciations sociales à Fort Smith, dans l'Arkansas. Une initiative sujette à controverse, puisque le département de la Santé de l'État avait interdit à la salle en question, TempleLive, d'accueillir l'événement. 

Publicité

Le show a donc du être décalé de trois jours par rapport à sa date initiale pour respecter les directives du gouverneur de l'Arkansas. Comme le relaie Pitchfork, le concert a donc finalement pu se tenir lundi 18 mai. Comme prévu, les quelques spectateurs ont été installés par groupe en respectant les consignes de distanciation sociale. 

Le public regarde Travis McCready au cours du premier concert respectant les distanciations sociales à TempleLive le 18 mai 2020 à Fort Smith, Arkansas. (© Kevin Mazur/Getty Images)

L'événement était également disponible en livestream, à condition de lâcher un petit billet. Il faut dire que la capacité physique de la salle est passée de 1 100 à 229 personnes avec ces nouvelles consignes sanitaires. La température corporelle de toutes les personnes présentes a été prise à l'entrée. Les fans devaient également porter des masques, tandis que les toilettes étaient limitées à dix personnes en même temps. Un bon aperçu de ce à quoi pourrait ressembler les concerts prochainement.

Publicité

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 19/05/2020