AccueilMusique

En fait, la musique de Doom doit tout aux meilleurs groupes de metal

Publié le

par Théo Chapuis

« METAL » (© id Software)

Si le jeu Doom est aussi mythique, c'est aussi grâce à sa bande-son. Saviez-vous qu'elle est largement inspirée par Metallica, Slayer ou Pantera ?

Un jeu vachement plus metal que <em>Metal Slug.</em> (© id Software)

En 1993 sort un jeu qui va changer la face du jeu vidéo à jamais : l'impitoyable Doom, l'un des ancêtres des jeux de tir à la troisième personne. Inspiré de films comme Alien, Terminator ou The Thing, le jeu vous met aux prises avec des démons tous plus répugnants les uns que les autres qu'il s'agit de mitrailler copieusement avec de gros flingues. Existe-t-il un principe de jeu vidéo plus metal que ça ?

Même si le son HD n'était encore qu'un fantasme pour les geeks d'alors, la musique du jeu est encore aujourd'hui considérée comme l'une des plus cool de l'univers du gaming. Or si vous êtes d'accord avec ça, vous êtes peut-être un metalhead qui s'ignore : Loudwire explique, vidéo à l'appui, comment Robert Prince, l'auteur de la musique du jeu, s'est inspiré de trois titans du metal pour la composer.

Metallica, Slayer, Pantera, Judas Priest

Le site spécialisé a relevé plusieurs thèmes pillés empruntés à Metallica, Slayer et Pantera, les plaçant côte à côte avec le titre de la bande-son de Doom correspondant. On reconnaît assez aisément les réminiscences de certains d'entre eux, comme "Mouth for War" de Pantera ou "No Remorse" de Metallica... jusqu'à la copie presque à l'identique du break de batterie (et quel break de batterie...) de "South of Heaven" de Slayer, sur l'album du même nom sorti en 1988.

Par le passé, de nombreux internautes avaient déjà remarqué la similitude entre le thème principal du jeu et le titre "Painkiller" de Judas Priest.

Au fait, petite précision : le jeu Doom n'a par contre rien à voir avec le sous-genre baptisé "doom metal" (exemple ici), musique bien trop lourde et enfumée pour matcher avec le stress du combat pour la survie dans un plan démoniaque. C'est sûr, ça va beaucoup mieux aux fans de Slayer.

À lire -> Pourquoi les fans de Slayer ont tout compris

À voir aussi sur konbini :