Comment Kanye West aurait manipulé Taylor Swift pour ruiner sa réputation

Un enregistrement révèle comment Kanye West et Kim Kardashian auraient modifié l'échange entre Taylor Swift et le rappeur.

Le bras de fer entre Kanye West et Taylor Swift, l’un des plus célèbre de la pop culture, s’offre une nouvelle manche… à la faveur de la chanteuse, cette fois. Des enregistrements du rappeur ont leaké ce week-end à son insu, et révèleraient la fameuse et réelle discussion que les deux artistes ont eue au téléphone, en 2016.

Cette même conversation que Kanye West et Kim Kardashian auraient donc coupée et montée à leur guise, avant de la diffuser pour prouver la bonne foi du rappeur alors qu’il remettait de l’huile sur le feu face à Taylor Swift, qu’il s’apprêtait à insulter dans un morceau, quelques années après l’avoir interrompue sur la scène des Grammy Awards. Retour sur un scandale largement médiatisé depuis 2009, qui interroge aujourd’hui les comportements de Kanye West et Kim Kardashian, entre mensonges et manipulations. 

Publicité

Humiliation télévisée

Les relations houleuses entre Kanye West et Taylor Swift débutent devant les caméras, lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards, en 2009. Du haut de ses 19 ans, la chanteuse poursuit son conte de fées et décroche le Meilleur clip de l’année d’une artiste féminine pour "You Belong with Me".

Lors de son discours de remerciements, la jeune prodige est interrompue par un Kanye West alcoolisé, qui monte sur scène et s’empare du micro pour déclarer que Beyoncé méritait davantage ce prix, pour son clip "Single Ladies (Put a Ring on It)". Alors que le célèbre rappeur est hué par le public, la gagnante rejoint les coulisses troublée, avant d’être interviewée par une horde de journalistes. Si elle ne souhaite pas s’exprimer à chaud sur cette humiliation, Taylor Swift révèle qu’elle était fan de Kanye West.

Publicité

Il ne faudra pas plus de quelques heures aux médias américains pour relayer le soutien de plusieurs personnalités envers cette jeune débutante. Eminem, Madonna, Snoop Dogg, Jimmy Carter ou encore Barack Obama, qui ira même jusqu’à insulter Kanye de "connard".

Dans le documentaire Miss Americana, sur les coulisses du succès de Taylor Swift disponible sur Netflix, l’artiste est revenue sur ce moment clé de sa carrière : 

Publicité

"À l’époque, je ne savais pas qu’ils le huaient. Je croyais qu’ils me huaient moi. Pour quelqu’un qui a bâti son système de croyance sur le fait d’être applaudie, entendre tout le public huer, c’est une expérience assez formatrice. Je me suis dit : "Je vais faire mes preuves, les gens verront que je mérite d’être ici"."

Le clip "Famous" et son appel téléphonique

Kanye West, qui campe sur ses positions, présente finalement ses excuses sur son blog, depuis supprimées. La star de country assure, elle, qu’elle n’a aucune animosité envers le rappeur et poursuit son chemin, en accumulant les ventes d’albums record et les éloges des critiques. 

Mais en 2016, lors de la sortie de son album The Life of Pablo, le rappeur épingle de nouveau la chanteuse sur un de ses titres, "Famous", à coups de punchlines machistes :

Publicité

"For all my Southside niggas that know me best/I feel like me and Taylor might still have sex/Why? I made that bitch famous/God damn/I made that bitch famous"

Traduction : "Pour tous mes niggas du Southside qui me connaissent bien / J’ai l’impression que Taylor et moi on pourrait encore coucher ensemble / Pourquoi ? Parce que j’ai rendu cette bitch célèbre / Bordel / J’ai rendu cette bitch célèbre."

À travers ce tube, Kanye West fait une fois de plus référence à son intervention aux MTV Video Music Awards, reprise en masse par les médias, qui, selon lui, aurait permis à Taylor Swift d’attirer les projecteurs sur son travail. Face aux réactions des internautes, l’égocentrique Yeezy assure qu’il avait pris la peine de prévenir Taylor Swift avant de dévoiler ce titre osé, et qu’elle aurait donné son accord pour sa publication. So what ?

Pourtant, à la suite de la révélation de l’album au Madison Square Garden, l’équipe de Taylor Swift donne une tout autre version des faits : 

"Kanye n’a pas demandé d’approbation [concernant la diffusion de cette phrase, ndlr], mais a demandé à Taylor de diffuser "Famous" sur son compte Twitter. Elle a refusé et l’a averti qu’il diffusait là une chanson comportant un message misogyne. Taylor n’a jamais été au courant des paroles : 'I made that bitch famous'."

En chevalier blanc, Kim Kardashian s’impose dans la tempête et dévoile les échanges de son mari et de la chanteuse. Sans prévenir, elle balance des bribes de conversations sur son Snapchat, dans lesquelles on peut entendre Kanye West rapper au téléphone "I feel like me and Taylor might still have sex" et Taylor Swift lui donner son consentement : 

"Je sais que c’est une sorte de compliment. Ce que je trouve bien avec cette phrase, c’est que de toute façon, elle est très second degré, et j’apprécie que tu me préviennes, c’est très gentil."

Dans un autre extrait diffusé par Kim Kardashian, on peut entendre Kanye West en pleine remise en question : "Je me sentais responsable vis-à-vis de toi, en tant qu’ami, merci d’être aussi cool avec ça" , ce à quoi Taylor Swift répondait : "J’apprécie beaucoup que tu me demandes si ça ne me pose pas de problème, je n’aurais jamais imaginé que tu me préviennes des paroles de tes morceaux."

"Vous allez croiser des gens sur votre route qui vont s’en prendre à votre succès, ou s’attribuer le mérite de vos accomplissements ou de votre popularité"

Lors de la cérémonie des Grammy Awards 2016, pendant laquelle Taylor Swift reçoit son prix de l’album de l’année, la vedette profite de ces nouveaux mensonges de la bande à Kanye pour adresser un discours féministe et mémorable aux jeunes artistes : 

"En tant que première femme à avoir remporté deux fois le Grammy Award du meilleur album de l’année, voilà ce que j’aimerais dire à toutes les jeunes femmes qui sont là : vous allez croiser des gens sur votre route qui vont s’en prendre à votre succès, ou s’attribuer le mérite de vos accomplissements ou de votre popularité.

Mais si vous vous concentrez seulement sur le travail et que vous parvenez à ce que ces personnes ne vous fassent pas dévier de votre route, un jour vous regarderez autour de vous et vous verrez qu’il s’agissait de vous et des personnes que vous aimez qui vous ont permis d’être là où vous êtes, et ce sera la meilleure sensation au monde."

En dépit de ces sages paroles et de ce trophée, la réputation de l’interprète de "Shake It Off" est brisée, face aux preuves du couple Kardashian. Dans un message publié sur Instagram et désormais supprimé, Taylor Swift n’a cessé de clamer son innocence : 

"Il est où le moment de la vidéo où Kanye me dit qu’il va me qualifier de bitch dans son morceau ? Ça n’existe pas, parce que ça n’est pas arrivé. Pas facile de contrôler la réaction de quelqu’un que tu traites de salope devant le monde entier."

#KanyeWestIsOverParty

Quatre ans plus tard, le couple Kardashian doit maintenant répondre à de nouvelles accusations, suite au leak soudain d’une version plus complète de l’enregistrement téléphonique ce vendredi 20 mars, qui révèle l’intégralité de la discussion. Dans cette mystérieuse vidéo de 25 minutes, dont on ne connaît ni la provenance, ni l’auteur, on peut observer le rappeur dans son studio avec le même T-shirt blanc et le même bonnet que dans les snaps de Kim Kardashian, à l’époque.

Dans ce nouvel extrait, la mention du "I made that bitch famous" n’est effectivement jamais mentionnée et donnerait ainsi raison à Taylor Swift : 

Si, en 24 heures, le hashtag #KanyeWestIsOverParty envahit Twitter et que les internautes semblent faire justice eux-mêmes, aucun des artistes n’a commenté ces nouvelles révélations. 

Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini, c’est par ici !

Par Lucille Bion, publié le 23/03/2020