AccueilMusique

Voilà pourquoi vous ne devriez pas porter une coiffe amérindienne à Coachella

Publié le

par Amanda Adame

Certains festivaliers viennent à Coachella avec une coiffe amérindienne. Sachez que c’est perçu comme un manque de respect.

L’édition 2016 du festival de Coachella a commencé. Préparez vous à deux semaines de musique non-stop et à des moments inoubliables. On en profite pour donner un petit conseil aux chanceux qui auraient pris leur billet, direction la Californie : oubliez la coiffe amérindienne. Comme l’explique un journaliste de Vice :

"Pour les Amérindiens, un festivalier ivre avec une coiffe traditionnelle est comparable à une personne qui se noircirait le visage, c'est une insulte à ses ancêtres qui ont une histoire longue et douloureuse marquée par le colonialisme et le génocide."

kidchella

Una foto publicada por King Kylie (@kyliejenner) el

Dans la tradition amérindienne, les coiffes ou "bonnets de guerre" sont uniquement portés par des hommes qui ont gagné le droit de les utiliser. "Porter les plumes" a une signification très importante pour les Indiens. Non seulement c'est une appropriation culturelle, mais en plus c'est considéré comme un manque de respect d'utiliser un tel symbole pour s'amuser.

Donc emportez votre couronne de fleurs à la Lana Del Rey si vous voulez et laissez votre coiffe chez vous. Car ce n’est pas approprié de porter des plumes à Coachella, ou à n’importe quel festival de musique... n’importe où en fait.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :