Les proprios du Fabric veulent faire appel de sa fermeture par la justice

Le combat qui oppose le club londonien aux autorités locales n'est pas fini : un nouveau round s'engage.

800px-crowd_and_laser

© Eigenes Werk/CC

Le mois dernier, le Fabric, mythique club de Londres, a été contraint de fermer ses portes après la révocation permanente de sa licence, à cause de deux morts liées à la drogue dans son enceinte

Publicité

Depuis, le lieu a reçu le soutien de nombreux musiciens et DJ. Le conseil municipal d'Islington (l'un des quartiers de Londres) a délibéré en faveur de sa fermeture, après sept heures de discussions. D'après l'institution : "Il existe au sein du club une culture de la drogue que la direction ne peut pas contrôler."


Mais comme cela a été souligné de nombreuses fois, la fermeture d'un seul club ne permettra pas d'éradiquer l'habitude prise par beaucoup de se droguer lorsqu'ils sortent en boîte. Les propriétaires du club ont donc décidé de faire appel du verdict et se préparent à défendre leur établissement lors du procès qui aura lieu le mois prochain.

Le directeur du Fabric, Gary Kilbey, a annoncé la nouvelle sur Facebook le 4 octobre, qui a été ensuite relayée par le magazine Fact. Le nouveau procès commencera au tribunal de Highbury le 28 novembre.

Publicité

#savefabric

A photo posted by melodysenemy (@melodysenemy) on

Publicité

À lire -> Des clubs londoniens ont fait une minute de silence pour protester contre la fermeture du Fabric

Par Kate Lismore, publié le 05/10/2016

Copié

Pour vous :