AccueilMusique

Clip : Xinobi signe son grand retour avec le sublime "Far Away Place"

Publié le

par Arthur Cios

Le Portugais revient avec un album fort envoûtant et le dévoile avec un premier extrait. L'occasion de lui poser quelques questions.

Cela fait plusieurs années que Bruno Cardoso, qui répond au doux nom de Xinobi, nous fait danser. Avec le label qu'il a cocréé, Discotexas, en compagnie de Moullinex, l'artiste a déjà balancé quelques pépites et un premier très bon album, 1975, sorti en 2014.

Sans prévenir, le Portugais revient avec On The Quiet, un album intimiste, puissant et dansant, non sans rappeler par moments le flegme léger, mêlant house et nu-disco, des Flight Facilities. Pour teaser un peu la chose, le titre "Far Away Place" qui avait déjà été dévoilé se voit clippé de la plus belle des manières.

On en a profité pour lui envoyer quelques questions par mail, histoire d'en savoir plus sur son long format et sur cette vidéo envoûtante.

Konbini | Ton dernier, et premier, album est sorti il y a quelques années. Qu'as-tu fait pendant tout ce temps ?

Xinobi | Entre le disque 1975 et mon nouveau, je me suis marié, j'ai eu un chien, j'ai joué un peu partout pendant pas mal de temps, j'ai continué à construire ce bébé qu'est ce label qu'on a fondé avec Moullinex, Discotexas. J'ai moins dormi que ce que j'aurais dû, et bien sûr, j'ai continué de faire de la musique. J'ai enfin pu faire de la musique pour des films ou du théâtre, quelque chose qui m'avait toujours fait rêver. Deux années que je n'oublierai jamais.

Quand as-tu commencé à bosser sur ton album ?

J'ai commencé il y a un an. J'avais beaucoup de brouillons mais je les ai quasiment tous mis de côté parce que je ne le sentais pas. J'ai commencé à chercher un état d'esprit, quelque chose qui ne serait qu'à moi et qui serait honnête à 100 %. Ça s'est notamment passé avec le morceau "See Me" qui est sorti l'année dernière, et qui développait un peu l'esthétique que je cherchais. "See Me" est un tournant vraiment important sur la manière dont je fais de la musique. J'ai enfin trouvé un bon moyen de faire de la musique sombre mais belle et pleine d'espoir en même temps.

Pourquoi avoir choisi "Far Away Place" comme premier single ?

C'est le morceau le plus "single" de l'album. Si on suit cette idée qu'un single doit être un morceau qui attrape l'attention plus facilement, alors c'était une évidence. Il est super accrocheur et même s'il est le plus pop de tout le disque, il traduit parfaitement l'ambiance de l'album.

As-tu eu des inspirations pour ce morceau ?

La plupart des morceaux de ce disque ont été composés après avoir été "Far Away" ("très loin") de chez moi, dans des endroits qui m'ont beaucoup inspiré. Je dirais que l'Asie du Sud-Est était une grande inspiration. J'ai envoyé l'instrumental à Margarida Falcão de Vaarwell [groupe portugais, ndlr], je l'ai briefée sur les concepts que je développais pour le reste de l'album, et elle est revenue avec ces paroles et une ligne vocale magnifique.

Et pour ce clip ?

J'ai demandé à la même équipe qui s'était occupée de la vidéo de "Real Fake" — le réalisateur Rui Vieira et l'agence de production Playground — s'ils voulaient bien faire un nouveau clip pour moi et ils sont revenus avec une idée qui collait parfaitement au morceau. J'adore le résultat final. Je savais que je pouvais leur faire confiance, c'était mon rôle.

On The Quiet sortira le 24 mars prochain sur Discotexas

À voir aussi sur konbini :