Clip : "Vouloir la paix", la nouvelle téléréalité plus vraie que vraie du rappeur Brav

Le rappeur Brav revient avec un nouveau morceau intitulé "Vouloir la paix". Pour le porter, un clip poignant dans lequel il se met en scène dans sa propre émission de téléréalité.

Depuis ses débuts en 2003 avec le groupe le groupe Bouchées Doubles, qu’il forme avec son acolyte de toujours Tiers Monde, Brav est un artiste engagé qui cherche à pointer du doigt les problèmes sociaux pour éveiller les consciences et leur permettre d’y faire face.

Publicité

Un combat qu’il poursuit encore en 2018 avec son nouveau clip intitulé "Vouloir la paix". Il s’agit du premier extrait de son EP Nous sommes, un projet entièrement financé par une campagne de crowdfunding et qui doit paraître cette année. Pour le présenter, un premier clip qui montre les ravages que provoque la téléréalité dans les esprits.

Quand la réalité dépasse la fiction

"Imaginez qu’une téléréalité devienne tellement nocive qu’elle apparaîtrait dans nos vies sans même nous prévenir. Tellement mauvaise qu’elle mettrait même en jeu votre propre vie afin de satisfaire des milliers de téléspectateurs à travers leurs écrans" : voilà ce qu’a voulu proposer Brav au travers ce visuel, réalisé par Yves Brua.

Devant les caméras, le rappeur originaire du Havre se met donc en scène dans une émission de téléréalité nommée "Vouloir la paix". D’entrée de jeu, on découvre un jeune homme portant un masque de cochon et se gavant de chips. Un personnage caricatural, mais censé représenter le téléspectateur lambda abreuvé de ces nombreuses émissions dites "débilisantes". Après publicités nocives, clips et bandes-annonces douteuses, le fameux show commence enfin et pousse à l’extrême tous les clichés du genre pour mieux les dénoncer.

Publicité

Ainsi, le candidat Brav se voit rapidement humilié par le public jusqu’à ce que le show suggère carrément de tuer l’artiste. Absurde, dit comme ça, mais dans les faits, il ne faudra que peu de temps pour qu’un aficionado de cette téléréalité soit aveuglé par ce qu’il regarde et prenne l’ordre à la lettre. Le rappeur tentera alors de le semer dans une forêt, mais la détermination du protagoniste joué par Rémy Corduant n’en sera que plus forte.

Arrive enfin le moment fatidique, celui de la confrontation. Poursuivi par son bourreau, Brav finira malheureusement par le tuer en légitime défense, et ce en direct à la télévision. Un clip qui illustre parfaitement son propos, celui d’un homme obligé de faire la guerre pour trouver la paix.

Sur la forme, Brav joue une fois de plus de son éclectisme musical. Longtemps centré autour du rap, son univers s’est vite développé jusqu’à proposer un véritable melting-pot de genres. C’est ainsi qu’on le voit jongler tantôt entre des flows chantés et d’autres où le kickage est de mise. De son côté, la production mélodique signée Proof vient habiller parfaitement les modulations vocales de l’artiste. Dans le texte, son message est on ne peut plus clair : "On a beau vouloir la paix dans toutes les circonstances, la guerre est bien plus facile à faire…"

Publicité

Par Jérémie Léger, publié le 09/01/2018

Copié

Pour vous :