Avec le clip de "Queens", The Blaze explore la douloureuse épreuve du deuil

À quelques jours de la sortie de son premier album Dancehall, le duo français offre un nouveau titre dont le clip, fascinant, confirme toute l’étendue de son talent.

Depuis ses débuts en 2016, le duo de musique électronique The Blaze, composé des cousins Guillaume et Jonathan Alric, nous a habitués à des clips au réalisme frappant, qui nous immiscent continuellement au cœur de relations humaines singulières, complexes, et bien souvent émouvantes. "De façon générale, nous aimons le cinéma qui parle de l’humain, confiait à ce sujet Guillaume Alric à The Fader en 2017. Comme Les Valseuses — un vieux film, qui parle de la relation entre deux mecs qui baroudent. Nous aimons ce genre de cinéma, où tout est question d’émotion, d’amour."

Publicité

Après avoir illustré avec poésie la liesse nocturne d’un duo d’amis dans "Virile", capturé le quotidien d’une famille algérienne avec "Territory", dont le clip dépasse actuellement les 15 millions de vues, et passé une après-midi ensoleillée avec la jeunesse sud-africaine pour "Heaven", le premier single extrait de leur album Dancehall à paraître ce 7 septembre 2018, The Blaze nous embarque aujourd’hui dans une toute autre ambiance avec un nouveau morceau : "Queens".

Également tiré de Dancehall, le clip de ce titre entêtant, réalisé par les deux comparses, nous entraîne dans une atmosphère plus sombre en nous faisant assister au deuil, aussi prématuré que douloureux, d’une jeune femme dont la meilleure amie vient de mourir. En alternant entre la veillée funèbre et les instants de complicité où la défunte était encore en vie, The Blaze sublime, à l’aide de sa musique lumineuse, le bonheur et l’insouciance vécus un temps par les deux filles. Un mini-film fascinant, qui souligne un peu plus l’indéniable génie du duo.

À lire -> Avec le clip de "Feels Like Summer", Childish Gambino célèbre les figures du hip-hop US

Publicité

 

Par Naomi Clément, publié le 04/09/2018

Copié

Pour vous :