Suivez Tim Dup et ses divagations nocturnes dans le clip de "Soleil noir"

Un an après son projet Vers les ourses polaires, le prometteur Tim Dup revient avec un morceau tendre et envoûtant.

Il y a un an, on vous parlait de Tim Dup et de son morceau "TER centre", un premier single mettant l’accent sur le quotidien des voyageurs urbains de façon tendre et poétique. S’ensuivit Vers les ourses polaires, un projet de quatre titres qui a permis au jeune artiste de commencer à construire son identité de chanteur et d’auteur, entre tradition et modernité. Aujourd’hui, Tim Dup revient avec "Soleil noir", un morceau aux sonorités plus électroniques sur lequel sa voix, par moments si assurée et part d’autres si fragile, s’anime et s’épanouit. La ville, la rue et le gris du bitume sont toujours présents, du moins au début, mais se diluent pour laisser apparaître un peu de clarté et de joie au fur et à mesure que la chanson se déploie, dans un jeu constant entre ombre et lumière, entre nuit et jour, donnant tout son sens au titre : "Soleil noir".

Publicité

Voici l’histoire racontée par le clip : d’abord désespéré, grisé par l’alcool et miné par un chagrin d’amour, Tim Dup finit par se laisser envahir par un second souffle trouvé dans les rues de Paris, qui sont le décor de sa déambulation presque joyeuse et qu’il décrit si bien par ses mots. Dans ce Paris nocturne et festif, on croise des visages familiers, dont KillASon qui danse dans le métro. Finalement, ce "Soleil noir" est un rêve alcoolisé qui rend la réalité plus belle qu’elle ne l’est, mais qu’on savoure le temps que ça dure…

Le premier album de Tim Dup devrait sortir cet automne.

©pochette single

Publicité

Par Sophie Laroche, publié le 13/07/2017

Pour vous :