AccueilMusique

Kendrick Lamar, Jay Rock et Future sur le toit du monde dans le clip de "King’s Dead"

Publié le

par Jérémie Léger

Quelques jours après la sortie de Black Panther dans les salles obscures, Kendrick Lamar et TDE nous offrent le clip du single "King’s Dead".

Kendrick aura mis le temps pour nous sortir les clips des morceaux issus de la BO de Black Panther. Sans doute attendait-il la sortie du film pour faire tourner la machine à plein régime. Après le somptueux clip de "All The Stars", pour lequel le rappeur de Compton s’est malheureusement vu accusé de plagiat, c’est celui du deuxième single du projet, "King’s Dead", qui s’offre à nous. À noter que ce banger, explosif et en deux temps, est également le premier extrait du prochain album de Jay Rock, qui sortira dans le courant de l’année.

Comme pour la plupart des morceaux issus de Black Panther : The Album, ce "King’s Dead" est une référence habile à la fois au film et au comics. On parle bien sûr explicitement de la mort du roi T’Chaka du Wakanda, survenue dans Captain America : Civil War. Ici, la royauté des Black Panthers se voit remise en cause par l’antagoniste principal, Killmonger, incarné par Kendrick dans le texte.

Pour illustrer tout ça, Kung-Fu Kenny a pu compter sur son réalisateur et partenaire préféré, Dave Free, issu de The Little Homies, un tandem créatif qu’il forme depuis de nombreuses années avec Kendrick. Dave Free est notamment à l’origine des clips de "God is Gangsta" et "HUMBLE.".

K. Dot, Jay Rock et Future se voient ici mis en scène dans la peau de courtiers en bourse. Et puisque ce sont eux les rois, ils se payent le luxe (lorsqu’ils ne sont pas dans leurs bureaux) de prendre de la hauteur, que ce soit dans un immense palmier ou sur le toit d’un building. Sur la seconde partie du morceau, ouverte par la voix de velours de James Blake, Kendrick se retrouve dans la pénombre, au cœur d’un règlement de comptes filmé par une caméra de surveillance. Un cocktail visuel explosif à consommer sans modération.

À voir aussi sur konbini :