AccueilMusique

Clip : Joey Badass nous livre "Land of the Free", premier extrait engagé de son prochain album

Publié le

par Sophie Laroche

Joey Bada$$ donne le ton de son prochain album avec un morceau fort et révolté.

Il y a quelques jours, Joey Badass révélait sur les réseaux sociaux le titre et la date de sortie de son prochain album. Le rappeur de New York a choisi de nommer ce deuxième album studio All-Amerikkkan Bada$$ – ce qui rappelle le titre du mythique album AmeriKKKa's Most Wanted de Ice Cube.

On perçoit un esprit revendicatif et engagé dans l'écriture de cet album à venir, et le clip de "Land of the Free", dévoilé le 6 mars sur le compte YouTube du label Pro Era, nous donne raison. S'inspirant des dérives de la présidence Trump, la vidéo réalisée par Joey Bada$$ et Nathan R. Smith, qui a notamment travaillé avec D.R.A.M., propose une mise en scène en diptyque. On y voit le rappeur dans le désert, entouré d'individus en noir enchaînés, puis dans un paysage plus luxuriant aux côtés d'enfants vêtus de blanc. Ce dernier leur dit "Donald Trump n'est pas armé pour contrôler le pays".

Le clip est sombre et ne fait pas dans l'implicite pour dénoncer les rapports de domination qui se jouent entre les communautés. Ainsi, on voit des policiers et hommes en costume (incarnant les classes dirigeantes blanches) tirer sur les représentants des minorités, enchaînés et disposés en peloton d'exécution. En parallèle, un homme est pendu de nuit par des membres du Ku Klux Klan qui se révèlent être les policiers apparaissant juste avant, sous-entendant que l'État américain est plus proche des extrémistes qu'il n'y paraît.

Bada$$ se révèle ainsi en artiste engagé, critiquant le système, la religion (comparée à l'opium), les peines de prisons abusives, la corruption politique, ou les violences dont souffre la communauté noire :

"Et le pays des libres est plein de chargeurs gratuits
Laissez-nous morts dans la rue pour être vos donneurs d'organes
Ils désorganisent mon peuple, font de nous des solitaires
Nous possédons encore les noms de famille des propriétaires d'esclaves."

All-Amerikkkan Bada$$ sortira le 7 avril.

À voir aussi sur konbini :