AccueilMusique

Clip : FKA Twigs est de retour avec le titre engagé "Don’t Judge Me"

Publié le

par Hong-Kyung Kang

« Don’t Judge Me » clip

Ce morceau est la première sortie de la chanteuse britannique depuis 2019, et elle y parle notamment de racisme et d’oppression.

Les artistes d’outre-Manche n’ont pas fini de nous régaler. FKA Twigs s’allie à Headie One et au producteur Fred Again (un collègue d’Ed Sheeran et Brian Eno) pour nous livrer "Don’t Judge Me", un morceau aux notes apaisantes. Le titre est appuyé par un clip à l’esthétique soignée, signé par Emmanuel Adjei, coréalisateur du clip de "Black Is King" de Beyoncé. 

Le morceau est une suite de "Judge Me (Interlude)", un titre issu de la mixtape GANG de Headie One sortie l’année dernière, qui réunit les trois mêmes musiciens. Sur "Don’t Judge Me", FKA Twigs chante la valeur de l’amour, tandis que le rappeur revient sur les violences policières et les injustices racistes. Dans le clip figurent des militants de Black Lives Matter, et la chanteuse est elle-même entièrement vêtue de créations de designers noirs. Le clip symbolise la lutte contre l’oppression invisible. 

En octobre dernier, FKA Twigs avait affirmé dans une interview qu’elle avait profité du confinement pour terminer un album entier. L’artiste anglaise a notamment travaillé avec El Guincho, producteur derrière l’album El mal querer de Rosalia. "Don’t Judge Me" étant sa première sortie depuis Magdalene, son deuxième album studio sorti en 2019, on peut espérer que l’attente d’un nouveau projet touche à sa fin. 

Récemment, FKA Twigs était revenue sur sa relation toxique avec Shia LaBeouf. Elle avait raconté au micro du présentateur Louis Theroux que celui-ci s’était montré très violent et malsain à son égard, à plusieurs reprises. La chanteuse a dû consulter une thérapeute pendant quelques mois, avant de prendre la décision de quitter LaBeouf et de porter plainte contre lui.

À voir aussi sur konbini :