AccueilMusique

Dans le plus grand des calmes, Pusha T a relancé son clash avec Drake

Publié le

par Guillaume Narduzzi

@ Pusha T – Facebook

Le beef entre les deux hommes dure depuis de longues années, et le rappeur du Bronx vient de relancer les hostilités.

On croyait l’histoire enterrée, mais Pusha T vient de foutre un grand coup de pied dans la fourmilière. Alors qu’il est en conflit ouvert avec Drake depuis une petite décennie maintenant, l’ancien membre de Clipse a réussi à relancer un clash d’une rare violence – et que l’on pensait fini – grâce à son couplet sur un morceau qui a leaké la semaine dernière.

À l’origine ? L’album posthume Shoot for the Stars, Aim for the Moon de Pop Smoke. Si l’on retrouve sur cet effort un clash d’outre-tombe du regretté rappeur envers le sulfureux 6ix9ine, il y a également une pique de Pusha T contre son homologue canadien. Enfin, il y aurait dû y avoir, puisque le titre en question – un featuring avec Pusha T, Young Thug et Gunna nommé "Paranoia" – ne figure pas sur la tracklist. Soit il s’agit d’une chute de studio, soit il pourrait intégrer une version augmentée d’ici quelques semaines. Seulement, le morceau a fuité sur Internet et tout est reparti comme au bon vieux temps.

Pour faire simple, Pusha T taille un costard au boss d’OVO Sound en raison de ses menaces dans le vent, de l’utilisation du patois et évoque la fois où Drizzy a fait face à un spectateur qui tentait de l’attaquer lors d’un concert. Il va encore plus loin en disant qu’il pourrait s’acheter une maison près de la ville natale de Drake. Ambiance.

Or, Young Thug ne semblait étonnamment pas au courant de ce couplet. Suite à ces révélations, le rappeur d’Atlanta, que Drake avait cité parmi les deux meilleurs albums de l’année 2019, a affirmé sur Instagram qu’il "ne respectait pas ce couplet" et que "ni lui ni Gunna n’avait de lien avec ce beef". Il a poursuivi en affirmant que "s’il avait su" que le couplet parlait de Drake, il aurait "exigé des modifications", avant de finir avec une insulte gratuite.

Ce à quoi Pusha T a répondu dans sa story Instagram que Young Thug et Gunna "n’avaient pas à se sentir mal" puisque "personne ne savait de quoi parlait le couplet", précisant que ce serait Drake qui l’aurait dénoncé au label pour bloquer la sortie et que le couplet de Young Thug a été rajouté en dernier et uniquement parce que Pusha T l’avait demandé. Il a poursuivi en affirmant qu’il n’avait "ni envie ni besoin du respect de Young Thug pour ce qu’il apporte au rap game", et en a placé une pour Drake qu’il a alors qualifié de "police rapper". Autant vous dire que ce n’est pas vraiment un compliment, surtout en ce moment.

Sur sa lancée, Pusha T en a profité pour demander à Steven Victor, manager du label de Pop Smoke, de retirer son couplet pour ne pas entacher l’album de Pop Smoke de polémiques inutiles – et auxquelles il ne peut bien entendu plus prendre part. Le message semble avoir été entendu, puisque entre-temps Steven Victor a confirmé que Young Thug et Gunna devraient bel et bien se retrouver sur une nouvelle version de l’album, sans pour autant évoquer Pusha T, qui devrait donc passer à la trap(pe).

Cette rivalité entre le New-Yorkais et le Canadien atteignait des sommets il y a deux ans. Après des années faites de petites provocations de part et d’autre, Pusha T avait allumé la mèche sur son excellent album Daytona produit par Kanye West. Ce à quoi Drake avait répondu avec un nouveau titre, avant de se faire définitivement enterrer par Pusha T, grand vainqueur de cette confrontation et qui en profitait alors pour réaliser les meilleurs chiffres de sa pourtant longue carrière. On est curieux de connaître la suite de ce clash, tout simplement l’un des plus impitoyables de l’histoire du rap.

À voir aussi sur konbini :