Christine and the Queens lance un appel pour les réfugiés congolais

Lors d’une visite en Ouganda avec le HCR, la chanteuse a dressé le portrait de plusieurs réfugiés ayant fui la RDC, en proie à une grave crise politique.

Christine and the Queens discute avec Imani, une réfugiée de la République démocratique du Congo, à l’installation de réfugiés de Rmawanja en Ouganda. (© HCR/Hannah Maule-ffinch)

Début décembre, l’artiste pop française Christine and the Queens partait dans le sud-ouest de l’Ouganda avec le Haut-Commissariat de l’Onu aux réfugiés (HCR) afin de visiter des camps où vivent ceux qui ont fui la violence et les massacres qui déchirent la République démocratique du Congo (RDC), pays confronté à une crise politique, humanitaire et sécuritaire tandis que le président Kabila s’accroche au pouvoir. L’Ouganda, pays frontalier de la RDC a accueilli près de 236 500 réfugiés congolais depuis 2012. Ainsi, rapporte Clique, l’artiste française a été témoin de l’arrivée de plus de 350 réfugiés en l’espace d’une seule journée.

Publicité

Christine a déclaré dans un communiqué : "Ça a été un véritable choc de voir arriver un bus, puis un autre, et encore un autre, puis de voir une marée de jeunes femmes, d’enfants et de vieillards s’asseoir, épuisés, dans le centre d’accueil de Rwamwanja, qui sera désormais leur refuge – et ce sans qu’ils soient d’ailleurs certains de pouvoir le quitter un jour."

Un voyage qui a encouragé l’artiste à se mobiliser pour venir en aide aux réfugiés. En effet, le 20 décembre, la chanteuse pop a lancé un appel sur ses comptes Instagram et Twitter pour attirer l’attention sur la situation des réfugiés congolais. En effet, "le nombre de personnes déplacées fuyant les conflits et la violence dans le pays croît de manière préoccupante", rappelle Clique, qui précise que "onze pays africains accueillent quelque 621 000 réfugiés originaires de RDC, l’Ouganda arrivant en tête de ces pays d’asile". Ce 20 décembre, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) a publié un rapport inquiétant sur la situation en RDC, évoquant des massacres et de nombreuses exactions commises par les forces de sécurité du gouvernement dans la région du Kasaï, au centre du pays, en réponse au soulèvement d’une milice locale.

Publicité

Au cours de sa visite en Ouganda, l’artiste française a également visité le Centre de la jeunesse de Rwamwanja. Un centre culturel soutenu par le HCR qui organise divers ateliers musicaux afin de permettre aux jeunes réfugiés congolais d’échapper un temps au difficile quotidien qui est le leur pour laisser place à leur créativité. Ils ont ainsi en effet l’opportunité de jouer de la musique, et de rencontrer d’autres jeunes. Une visite au cours de laquelle la chanteuse a réalisé le portrait de réfugiés, afin de raconter leur histoire et sensibiliser le monde à leur situation. Pour les découvrir c’est par ici.

Publicité

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 22/12/2017

Copié

Pour vous :