AccueilMusique

Samples, records, Gesaffelstein : 5 choses à savoir sur l’immense Donda de Kanye

Publié le

par Samuel Delwasse

Sampler Strawinsky et la maison mystérieuse, ça valait bien d’obtenir le record du siècle.

Sorti de nulle part en plein dimanche, Donda a enfin vu le jour. Outre le grand n’importe quoi que cette sortie a suscité sur les réseaux sociaux, Kanye a fourni un album pour le moins consistant. 27 titres, pour 1 h 48 d’écoute et un nombre incalculable d’invités : cette sortie met fin à une interminable saga et peut désormais laisser place à la musique. Voici les cinq choses à savoir concernant cette sortie mouvementée.

#1. Il a samplé Globglogabgalab sur "Remote Control"

Sur le 12e track de Donda, "Remote Control", en featuring avec Young Thug, on retrouve un sample pour le moins surprenant. En effet, Kanye a samplé un passage d’une quinzaine de secondes de Globglogabgalab à la fin du morceau. Ce sample a été ajouté très récemment, puisqu’il n’apparaissait pas sur la version du titre jouée le 5 août lors de la deuxième Donda Listening Party.

Globglogabgalab est le ver anthropomorphe qui chante son amour des livres dans le film pour enfants Strawinsky et la maison mystérieuse. Si ce film date de 2012, c’est en mars 2018 que la scène de chant de Globglogabgalab, interprétée par Tony Halstead, a fait le tour d’Internet et des groupes de mèmes.

Une théorie qui expliquerait la présence de ce sample sur ce titre vient du youtubeur Videogamedunkey qui, dans une parodie d’un leak de Donda, a joué cet extrait de Globglogabgalab sur la (fausse) piste 4, "Golden Money", en commentant "c’est le meilleur album de l’histoire". Pour rappel, Kanye et son équipe ont énormément fait appel à leur communauté pour avoir des avis et retours sur certains titres de l’album. Bien que farfelue, cette théorie pourrait s’avérer amusante, si vraie.

#2. Des invités qui se baladent d’un morceau à l’autre

Coïncidence ou pas, Kid Cudi devait être présent sur le titre "Remote Control", celui sur lequel a finalement été samplé Globglogabgalab. Joué à Atlanta pendant la deuxième soirée d’écoute, ce titre comportait, après le couplet de Young Thug, un troisième couplet de Kid Cudi. Bien que retiré de ce morceau, il participe finalement au titre "Moon", sur lequel on retrouve également Don Toliver.

Parmi les autres changements qui avaient fait polémique lors des écoutes, Jay-Z n’a pas été retiré, puisqu’on le retrouve sur "Jail", le deuxième titre de l’album. Un temps pensé abandonné au profit de DaBaby, le duo Kanye West et Jay-Z a fait son grand retour sur un des titres qui se démarquent le plus de Donda.

De son côté, DaBaby n’a visiblement pas facilité la sortie de l’album. Alors qu’on pensait un temps qu'il était retardé car son manager n’avait pas donné son aval concernant la performance de son artiste sur "Jail pt 2", il semblerait que ce dernier ne soit pas impliqué dans cette histoire. Le manager de DaBaby, Arnold Taylor, s’est exprimé sur Instagram. Il a démenti avoir ralenti la sortie de l’album et a assuré qu’il n’avait aucun problème avec le titre. "Pourquoi je refuserais qu’un hit sorte alors que c’est dans le bon intérêt de la culture hip-hop et de mon artiste ?", a-t-il avancé. Quelques heures après la sortie de l’album, "Jail pt 2" était disponible.

#3. Qui est à l’origine de la publication de l’album ?

Aussi fou que cela puisse paraître, il se pourrait bien que l’album ait été publié par Universal sans l’accord de Kanye West. Alors qu’on connaît le perfectionnisme poussé à l’extrême de Ye, qui est à l’origine du retard de Donda (et de bien d’autres albums), il semblerait que la maison de disques ait forcé la sortie du dixième album de Kanye West.

Sur Instagram, l’artiste s’est exprimé assez explicitement : "Universal a sorti mon album sans mon accord et a bloqué la présence de 'Jail 2' sur l’album." Une version de Kanye qui rejoint les propos du manager de DaBaby comme quoi le blocage ne serait pas venu de lui. Alors, si l’album n’a pas été publié par Kanye, en est-il 100 % satisfait ? Aura-t-il droit à des modifications au cours des prochaines semaines, comme il l’avait fait sur The Life of Pablo ? La réponse ne devrait pas tarder.

#4. Un record du siècle pour Kanye

En effet, avec le démarrage impressionnant qu’a fait Donda sur les plateformes de streaming, Kanye West est sur le point de battre un record : celui du nombre d’albums classés numéro 1 du Billboard 200 au XXIe siècle, en se basant sur les prévisions qui le donnent numéro 1 des charts (avec près de 100 millions des streams sur Spotify en 24 heures).

En plus de sa performance remarquable à l’échelle globale, Kanye a battu un autre record : celui du nombre de pays dans lesquels son album était à la première place des tendances sur Apple Music. Il a atteint la barre folle des 130 pays. De l’Afrique du Sud à la Roumanie en passant par le Pérou et la Thaïlande, Kanye affiche numéro 1 partout.

#5. Gesaffelstein présent à la prod de trois titres

Le producteur et compositeur français de musique électronique avait déjà, par le passé, collaboré avec Kanye West sur Yeezus à travers des titres comme "Black Skinhead" ou encore "Send It Up". On le retrouve ici à la coproduction de trois morceaux : "Jesus Lord", "No Child Left Behind" et "Jesus Lord pt 2".

Il est d’ailleurs intéressant de comparer les covers des projets de ces artistes. S’il semble évident que Gesaffelstein a été inspiré par la cover de Yeezus pour son album Aleph sorti quelques mois plus tard, on remarque que la cover de Donda est exactement la même que celle de Hyperion, dernier album en date de Gesaffelstein sorti en 2019.

À voir aussi sur konbini :