AccueilMusique

Cet été, la programmation de Calvi on the Rocks vous fera kiffer les pieds dans l’eau

Publié le

par Inès Richardson

Avec de jolis premiers noms : Bon Entendeur, Folamour, Piu Piu… Rendez-vous sur l’île de beauté pour une 18e édition ensoleillée.

Cet été, la programmation de Calvi on the Rocks vous fera kiffer les pieds dans l’eau

© Pascal Montary

Du 8 au 12 juillet, le festival Calvi on the Rocks fait son retour pour sa 18e édition. Dans le cadre fabuleux des plages de l’île de beauté, le rendez-vous corse sort le grand jeu et dévoile les premiers noms de son line-up d’exception. Au programme : cinq jours de musique, de fête et de soleil, histoire de faire monter la température cet été.

Cette année, Calvi on the Rocks renoue avec l’énergie de ses débuts. "Ces deux dernières années sans festival nous ont permis de prendre du recul", explique l’équipe du festival. "Nous ressentons un besoin de retrouver ce qui a fait l’ADN de ce festival : un festival à taille humaine, le goût de la découverte artistique, le sens de l’accueil, de la fête, et la proximité avec les artistes."

Après deux années blanches, le festival s’installe sur les plages In Casa et Octopussy pour offrir à son public une programmation éclectique et affûtée. Du duo Faux Real au collectif La Creole en passant par Lewis OfMan, les premiers noms sont enfin dévoilés, et ça annonce la couleur :

Agoria, Andy4000, Barbara Butch, Bon Entendeur, Alan Braxe et DJ Falcon, Camion Bazar, Cezaire, Confidence Man, Cœur Fou, Diogo Strausz, dOP, Fatnotronic, Faux Real, Folamour, Gerd Janson, Godford, Jennifer Cardini, Joe Lewandowski, Johan Papaconstantino, Julien Granel, Kabylie Minogue, Kapote, La Creole, Les 7 Salopards, Lewis OfMan, Mara, Moonshine, MS Nina, Myd, Nathalie Duchene, Orsso aka Yeahman, Paloma Colombe, Piu Piu, PPJ, Vartang, Yendry, Yuksek… D’autres noms seront encore bientôt dévoilés.

Cette année, c’est Steven Harrington qui signera l’identité visuelle du festival. Alors plus le temps d’attendre, pour les billets, c’est juste ici.

À voir aussi sur konbini :