C’est officiel : Suprême NTM, c’est fini (pour de vrai cette fois)

Le duo iconique a annoncé sa séparation définitive après une ultime tournée, qui se conclura par deux dates à Bercy.

C’est la fin de Suprême NTM. Pour de vrai. Après de multiples annonces similaires durant leurs trente ans de carrière, Kool Shen et JoeyStarr semblent en avoir fini pour de bon avec la musique et le rap français. C’est du moins ce qu’ont fait savoir les deux compères à l’AFP lundi 18 mars.

Il leur reste tout de même une dernière tournée de quatorze dates, qui se finira les 22 et 23 novembre prochains, deux shows qui s’annoncent déjà historiques à l’AccorHotels Arena de Paris. "Ce seront nos tout derniers concerts", explique Kool Shen, promettant qu’il n’y aura plus de projets des deux hommes sous le nom de Suprême NTM. "Il s’agit pour nous d’envoyer la dernière salve", poursuit la moitié du duo.

Publicité

Même si les deux rappeurs se sont déjà séparés plusieurs fois durant leur carrière, il s’agit là d’une véritable fin. "Quand on parle de séparation, ça induit qu’il y a un problème, or là il n’y en a pas", développe Kool Shen. "On ne s’était jamais justifiés en 1998, quand on a commencé nos propres projets artistiques, ni après les concerts des vingt ans, en 2008 puis 2010, car à l’époque ce n’était pas la fin de NTM. Ce qui nous conduit à l’acter à présent, c’est qu’il n’y aura pas de nouveau disque. Je ne trouve pas très intéressant de monter sur scène sans proposer quelque chose de nouveau", avance-t-il.

Tandis que pour JoeyStarr, "NTM, c’est un truc d’émulsion. Or on est pris, chacun de notre côté tout le temps. La musique n’est simplement plus le centre de ce qu’on fait". Ce qui explique que le cinquième album en préparation du collectif originaire du 93 ne verra jamais le jour, au grand dam des nombreux fans des deux artistes. Et ce, même si Suprême NTM laisse derrière lui des classiques absolus de l’histoire du rap français, tels que le cultissime disque éponyme Suprême NTM (1998) ou l’incontournable référence Paris sous les bombes (1995).

Par Guillaume Narduzzi, publié le 19/03/2019

Pour vous :