Les causes de la mort de Mac Miller ont été révélées

Le rappeur est mort le 7 septembre dernier, après avoir ingéré de la cocaïne, du fentanyl et de l’alcool.

© Instagram / Mac Miller

Publicité

C’était attendu, mais l’autopsie du jeune rappeur par les médecins légistes n’a fait que confirmer les soupçons : Mac Miller est décédé après avoir ingéré du fentanyl (un analgésique très puissant), de la cocaïne et de l’alcool, comme le révèle TMZ. Le 7 septembre dernier, le corps de Malcolm McCormick – de son vrai nom – était retrouvé inanimé, laissant orphelin bon nombre de fans à seulement 26 ans.

Selon cette même source, cette overdose serait toutefois accidentelle. Ce qui signifie donc qu’il ne s’agirait pas d’un suicide, comme évoqué régulièrement, vu que l’artiste souffrait de graves problèmes liés à son état dépressif.

La semaine dernière, un ultime concert caritatif en mémoire du génial rappeur était donné aux USA, avec bon nombre de figures importantes de l’industrie musicale outre-Atlantique, telles que Travis Scott, Chance the Rapper, SZA, Vince Staples, Thundercat, Anderson .Paak, Miguel ou encore Action Bronson.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 05/11/2018

Pour vous :