AccueilMusique

Cardi B est sacrée femme de l’année par le magazine américain Billboard

Publié le

par Valentin Després

L’autrice du tonitruant single "WAP" est récompensée pour son année riche en actualités, aux côtés de Jennifer Lopez et Dua Lipa.

Depuis le raz-de-marée "Bodak Yellow" en 2017, Cardi B ne fait que monter. Cette année encore, la plus sulfureuse des artistes hip-hop outre-Atlantique a fait couler beaucoup d’encre en se distinguant dans différents domaines. La New-Yorkaise a signé deux jolis coups marketing en devenant la nouvelle égérie Balenciaga et en créant une paire de baskets signature avec Reebok. Côté politique, elle a apporté son soutien au candidat Bernie Sanders lors des primaires démocrates, puis s’est rangée du côté du président élu Joe Biden. Bien sûr, Cardi B s’est particulièrement distinguée en musique avec la sortie du single controversé "WAP" en featuring avec Megan Thee Stallion. Certains y avaient perçu une image dégradante de la femme, quand d’autres parlaient d’ode à la féminité et de message de libération féministe. Une chose est sûre : le morceau n’avait laissé personne indifférent.

Alors que la plupart des acteurs du monde de la musique et de la culture tentent de survivre tant bien que mal à la crise du coronavirus, l’année riche en actualités de l’ancienne strip-teaseuse devenue superstar du rap US a de quoi forcer le respect. Si bien que Billboard a décidé de la nommer femme de l’année. Cardi B succédera ainsi à Billie Eilish et recevra sa récompense lors de l’événement Women in Music, organisé par le magazine américain le 10 décembre prochain. En raison de la situation sanitaire, la cérémonie sera virtuelle mais diffusée en ligne et en direct.

D’autres femmes seront également récompensées. Jennifer Lopez a notamment été désignée "icône de l’année" pour son impact sur l’industrie musicale. Avant elle, Alanis Morissette, Mary J.Blige ou encore Aretha Franklin ont reçu cette récompense. Dua Lipa, qui a sorti cette année son album à succès Future Nostalgia, recevra le Powerhouse Award, une récompense accordée aux artistes ayant eu de bons résultats commerciaux.

Indignation sur la planète Internet

L’intronisation de Cardi B a soulevé une vague d’indignations sur les réseaux. De nombreux internautes estiment que l’artiste ne mérite pas une telle récompense alors qu’elle n’a sorti "qu’un morceau" cette année. Sur Twitter, l’idée selon laquelle Lady Gaga aurait été plus légitime a fait son chemin. L’interprète de "Poker Face" n’a pas non plus chômé cette année. Son album Chromatica est sorti au mois de mai, mais elle a également organisé une levée de fonds afin de lutter contre le coronavirus et s’est engagée auprès de Joe Biden, pour lutter contre la technique de fracturation hydraulique notamment.

La réponse de Cardi B ne s’est pas fait attendre. Sur Instagram, en peignoir fleuri, elle a déclaré à l’intention de ses détracteurs : "Pour celles et ceux qui pleurnichent 'mais… elle n’a sorti qu’un morceau…' : ouais, j’ai sorti CE morceau, celui qui a vendu le plus, celui qui a été le plus streamé, celui sur lequel les Républicains ont pleuré sur Fox News, celui qui a été certifié six fois platine en trois mois. […] Depuis plus d’un an, j’ai usé de mon influence et de mes réseaux pour que vous alliez tous voter, et pas seulement quand Joe Biden reprenait le dessus sur Trump." OK, peut-être qu’elle marque un point.

À voir aussi sur konbini :