AccueilMusique

"Ça me met mal" : Pomme revient sur sa victoire face à Aya Nakamura aux Victoires de la musique

Publié le

par Inès Richardson

À l’occasion de son grand retour en chanson, la chanteuse a dénoncé les injustices au sein de l’industrie musicale.

"Ça me met mal" : Pomme revient sur sa victoire face à Aya Nakamura aux Victoires de la musique

(© Instagram / Pomme)

À l’occasion de son grand retour musical, Pomme était sur le plateau de Clique vendredi dernier. Au cours de l’entretien, la chanteuse s’est exprimée sur son titre de Meilleure artiste féminine remporté lors de la cérémonie des Victoires de la musique 2021. Pour la première fois dans un média, Pomme a avoué s’être sentie mal d’avoir gagné face à la chanteuse Aya Nakamura, qui, pour elle, ne reçoit pas la reconnaissance qu’elle mérite.

En réponse à la prise de parole de SCH lors de la cérémonie, qui avait critiqué le manque de diversité artistique dans certaines catégories, elle a évoqué ici "le racisme institutionnel" qui pèse dans ce milieu. Si la chanteuse n’a jamais hésité à dénoncer les injustices, notamment dans l’industrie musicale, Pomme a déclaré :

"Je n’avais pas du tout envie d’aller dans des médias qui vont me demander : 'Qu’est-ce que ça vous fait d’avoir gagné face à Aya Nakamura ?' Et je vais dire ça : 'Ça me met mal, ça fait des années qu’elle vend des millions d’albums dans le monde entier et que personne n’est capable dans l’industrie de la musique de lui donner du crédit.' Une meuf noire qui ne vient pas de Paris centre et qui n’est pas un peu de base privilégiée dans la vie n’est pas considérée pareille qu’une meuf comme moi. Moi, quand j’arrive dans un endroit, on ne me demande pas d’où je viens."

Ce vendredi, la chanteuse a notamment dévoilé un nouvel extrait de son prochain album, Consolation, prévu pour le 26 août prochain. En hommage à l’écrivaine québécoise Nelly Arcan, qui a notamment lutté pour le droit des femmes, Pomme a fait son come-back avec le morceau "Nelly". Accompagné d’un clip ultra-esthétique, il nous plonge dans une atmosphère sombre et déroutante.

Entre ses engagements et sa musique, la chanteuse reste fidèle à elle-même et poursuit son combat contre les injustices de l’industrie musicale.

À voir aussi sur konbini :