Le réalisateur Bryan Singer débarqué de Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen

Certains évoquent un conflit avec Rami Malek, qui incarne Freddie Mercury. Le réalisateur, lui, assure que la Fox n’a pas daigné lui accorder un congé pour s’occuper d’un parent malade alors que le tournage touchait à sa fin.

© 20th Century Fox/VCG/VCG via Getty Images

Après avoir annoncé la suspension du tournage du biopic sur Queen en raison de "l’indisponibilité imprévue" de son réalisateur Bryan Singer, qui n’était pas revenu sur le plateau, à Londres, après Thanksgiving, la 20th Century Fox a décidé de prendre des mesures… pour le moins drastiques.

Publicité

Si les studios ont joué la sobriété au moment de l’annonce – "Bryan Singer n’est plus le réalisateur de Bohemian Rhapsody" – la raison derrière cette décision serait plus surprenante. Selon plusieurs sources internes interrogées par The Hollywood Reporter, beaucoup reprocheraient au cinéaste un comportement instable. Il se serait notamment absenté à plusieurs reprises du tournage, ce qui aurait obligé son chef opérateur Thomas Newton Sigel à le remplacer au pied levé pour la réalisation de diverses scènes.

Rami Malek, qui incarne Freddie Mercury, serait allé jusqu’à dénoncer un "manque de fiabilité et de professionnalisme" et Tom Hollander, qui prête ses traits au manager de Queen, se serait même retiré quelques jours en raison de la difficulté qu’il éprouvait à travailler avec Bryan Singer.

Deux versions des faits

Le principal intéressé a tenu à se confier à son tour sur la raison de son départ précipité au magazine The Hollywood Reporter. Selon lui, la Fox aurait en réalité refusé de lui accorder du temps pour s’occuper d’un parent malade :

Publicité

"Bohemian Rhapsody est l’un de mes 'projets passion'. Avec moins de trois semaines de tournage restantes, j’ai demandé à la Fox un peu de temps libre pour pouvoir retourner aux États-Unis afin de gérer des questions de santé urgentes concernant l’un de mes parents. C’était une expérience très éprouvante, qui a en définitive eu de sérieuses répercussions sur ma propre santé. Malheureusement, le studio n’était pas disposé à s’accommoder et a mis fin à mes services. Ce n’était pas ma décision, et c’était au-delà de mon contrôle."

Il réfute également l’argument selon lequel les tensions avec l’acteur Rami Malek seraient à l’origine de son licenciement :

"Les rumeurs selon lesquelles mon départ inopiné du film serait lié à une altercation que j’aurais eue avec Rami Malek sont fausses. Même s’il est arrivé que nous ayons des différends créatifs sur le plateau, Rami et moi avons réussi à mettre ces différends derrière nous et avons continué à travailler sur le film ensemble, jusqu’à la veille de Thanksgiving."

Publicité

Le projet Bohemian Rhapsody n’en est pas à sa première péripétie. Annoncé dès 2010, le film a connu de nombreux bouleversements dans le casting (dont le départ de Sacha Baron Cohen, qui devait au départ jouer Freddie Mercury), comme dans l’équipe de production. Espérons que le reste du tournage se poursuive sans encombres – ou du moins – que le film fasse autant de fracas au box-office qu’au cours de sa production.

Par Marie Jaso, publié le 05/12/2017

Pour vous :