AccueilMusique

Bromance, c'est fini

Publié le

par Arthur Cios

Le label mené par Brodinski, qui avait soufflé sa cinquième bougie il y a quelques semaines, ferme définitivement ses portes.

Un peu plus de cinq ans après les débuts de l'aventure Bromance, Louis Rogé (aka Brodinski) et Emmanuel Barron (cofondateur du Social Club et à la tête de Savoir Faire) ont annoncé la fin du label phare de la scène électronique française de ces dernières années.

L'institution peut se targuer d'avoir propulsé certains artistes pas forcément connus jusqu'alors du grand public, de Gesaffelstein à Club Cheval, sans oublier les projets alternatifs d'artistes déjà établis comme Surkin et son GENER8ION, ou les plus petits récemment dénichés comme Myth Syzer.

Emmanuel Barron s'est fendu d'un texte partagé sur les réseaux sociaux qui démarre ainsi :

"Après cinq ans d'aventure collective, une cinquantaine de sorties, plus de 300 soirées, plateaux de festivals et autres événements, Louis 'Brodinski' Rogé et moi-même avons décidé, en accord avec notre équipe et l'ensemble du collectif, de mettre fin à cette riche aventure.

Certaines des motivations qui nous ont poussés à lancer cette histoire sont du domaine de l'intime et le resteront. Et, l'étincelle, le moment qui a donné lieu à cette décision, le sont pour sûr et le resteront. Intime."

Tandis que le principal intéressé, Brodinski, se concentre désormais sur la production de rap à Atlanta, chacun vole plus ou moins de ses propres ailes. Louisahhh et Maelstrom ont par exemple créé leur label de techno, RAAR, tandis que les gars de Club Cheval bossent sur leurs projets solo. Bromance est peut-être mort mais pas ses enfants, loin de là.

C'est d'ailleurs sur ce point que se conclut le texte du cofondateur :

"On va donc continuer à tenter de faire de belles choses, pour respecter cet héritage, et quelles que soient la distance et les nouvelles aventures, sachez qu'on en partage encore, qu'on est toujours unis et ensemble, et qu'on sera toujours les premiers supporters des projets des autres."

Un mix pour conclure le tout

Parce que Bromance ne pouvait s'achever ainsi, Brodinski et Guillaume Berg ont concocté un mix de plus d'une heure, que vous pouvez télécharger gratuitement, revenant sur les morceaux balancés tout le long de ces cinq années et réunissant une dernière fois cette grande famille.

Le tracklisting du mix :

1. GENER8ION - Walled City
2. Louisahhh - In My Veins
3. G. Vump - Feeling
4. Myd - Uberty
5. Brodinski Feat. Louisahhh - Let The Beat Control Your Body
6. Monsieur Monsieur - Lucid (Jimmy Edgar Remix)
7. Gesaffelstein - Depravity
8. Panteros666 - SnareDrum Warfare
9. Brodinski Feat. SD - Can't Help Myself
10. Louisahhh & Maelstrom - Friction (Rave Mix)
11. Myd - Número Uno
12. Gesaffelstein - Control Movement
13. Louisahhh & Maelstrom - Night Clubbing
14. Para One & Myd - Brooklyn
15. Distal - Flawless Weapon
16. Illangelo - Clockwork (Instrumental)
17. Shy Glizzy - Woah (Prod. By Brodinski)
18. Suicideyear - Finale
19. Club cheval - Decisions
20. Myth Syzer & Ikaz Boi - Nobody
21. Jeff Chery - Sick Of Myself (Prod. By Sam Tiba)
22. Evil Nine & Danny Brown - The Black Brad Pitt (Original + Gesaffelstein Remix)
23. GENER8ION - The New International Sound
24. Myd Feat. Twice & Lil Patt - No Bullshit
25. Sebb Bash - Pulaski
26. Sam Tiba - Still Breathing
27. 8tm - Airport
28. GENER8ION - Eleven
29. Myth Syzer & Ikaz Boi - High Feat. Hamza
30. Kohh - Paris (Sam Tiba Remix)

À voir aussi sur konbini :