AccueilMusique

#FreeBritney : selon sa tutrice, son père mentirait sur son état de santé

Publié le

par Samuel Delwasse

©Instagram/Britney Spears

La chanteuse n’est toujours pas libre de ses mouvements.

Jodi Montgomery, tutrice actuelle de Britney Spears, est intervenue pour démentir des propos tenus par le père de Britney Spears la concernant. Ce dernier, qui gère toutes les décisions financières relatives à sa fille, s’était exprimé devant le tribunal au sujet d’un appel téléphonique du 9 juillet dernier avec Jodi Montgomery, qui gère ses décisions personnelles et médicales.

Jamie Spears affirme que Jodi lui avait confié être "inquiète du récent comportement et de l’état de santé en général" de Britney Spears. "Mme Montgomery a expliqué que ma fille ne prenait pas ses médicaments à temps ou correctement, n’écoutait pas les recommandations de son équipe médicale et refusait même de voir certains de ses médecins", affirme son père. Elle lui aurait confié son souhait d’interner la star américaine en hôpital psychiatrique.

Jodi Montgomery dément de tels propos

Selon la tutrice temporaire de Britney Spears, ces propos auraient été déformés par le père de cette dernière. Son avocate, Laurieann Wright, s’est confiée auprès de Variety"La déclaration de M. Spears déforme ce que Mme Montgomery lui a dit au sujet d’un éventuel internement psychiatrique de Mme Spears. À aucun moment Mme Montgomery n’a dit à M. Spears que sa fille devrait faire l’objet d’une telle mesure."

Jodi Montgomery a évoqué le risque pour son équilibre de "forcer Mme Spears à témoigner à la barre ou à se faire évaluer psychologiquement". Selon elle, le mal-être de la star réside uniquement dans le fait que son père refuse d’abandonner son statut de tuteur légal.

"Il en va du meilleur intérêt de Britney Spears que son père se rétracte de sa position de tuteur, pour lui permettre de redevenir uniquement le père de Britney Spears, et travailler sur une relation père-fille saine et encourageante", a déclaré Jodi Montgomery.

Une campagne #FreeBritney

Alors que la star américaine a récemment lancé une procédure pour destituer son père de ses fonctions et engager un comptable indépendant pour gérer ses finances, une campagne #FreeBritney (#LibérezBritney) continue d’être activée sur les réseaux sociaux. Et c’est la star elle-même qui en a parlé, pas plus tard que ce lundi 9 août sur Instagram, à travers une vidéo :

À la mi-juillet, Britney Spears a gagné le droit de se défendre avec l’avocat de son choix. La chanteuse continue ainsi sa lutte pour lever la tutelle de son père et récupérer le contrôle de sa vie personnelle et professionnelle. Une nouvelle audience aura lieu d’ici la fin du mois de septembre, mais l’avocate de la chanteuse essaie de faire le nécessaire pour l’avancer à la fin du mois d’août.

À voir aussi sur konbini :