AccueilMusique

Britney Spears ne montera plus sur scène tant qu'elle sera sous tutelle de son père

Publié le

par Hong-Kyung Kang

La justice a refusé d'entendre l'appel de la chanteuse, "effrayée" par son père qui décide pour elle depuis douze ans maintenant.

Britney Spears a déclaré qu’elle ne monterait plus sur scène tant qu’elle sera sous la tutelle de son père. En effet, cela fait maintenant douze ans que la chanteuse est plongée dans une bataille judiciaire afin de s’émanciper de l’autorité de James Spears, qui décide de tous les choix de carrière de sa fille. Et selon l’avocat de la chanteuse, cette dernière est "effrayée par son père".

Une histoire de famille

L’affaire débute en 2007. Cette année-là, Britney Spears traverse une sévère dépression qui lui vaut un internement en psychiatrie. Lors du retour de la chanteuse, son père, James Spears, obtient sa tutelle, afin de lui permettre de retrouver un certain équilibre. Cependant, le père Spears se met alors à prendre toutes les décisions pour sa fille, des choix de sa carrière professionnelle à la gestion de ses ressources financières. Épuisée par des années d’emprise, cela fait aujourd’hui plusieurs mois que Britney se bat avec la justice pour révoquer cette tutelle et retrouver ainsi sa liberté.

En effet, selon LCI, James Spears interdirait à sa fille, depuis toutes ces années, de faire le moindre achat librement, de conduire ou encore de voter. Le père surveillerait également les messages téléphoniques de Britney et la menacerait de la priver de ses enfants si elle ne respecte pas ces règles.

Comme le rapporte Paris Match, l’avocat de la chanteuse a donc envoyé à la juge de Los Angeles Brenda Penny, une lettre stipulant que sa cliente était "effrayée par son père" et qu’elle refusait de monter sur scène tant qu’elle était sous la tutelle de celui-ci. Suite à la réception de la lettre, le 10 novembre dernier, Brenda Penny, qui avait déjà refusé en août dernier la demande de Britney, a renouvelé sa décision de maintenir la tutelle de James Spears.

En effet, la défense du père Spears s’était défendue et l’avocat du père de Britney avait déclaré : "Je ne crois pas qu’il y ait une seule preuve en faveur d’une suspension de mon client." Grâce à James, la situation financière de Britney serait passée d’un endettement à une fortune de 60 millions de dollars.

Un conflit ouvert

Les fans de la chanteuse ont évidemment réagi à cette situation, notamment à travers les réseaux, via le hashtag #FreeBritney. Britney Spears a également reçu du soutien de la part de personnalités comme Miley Cyrus, Missy Elliott ou encore Paris Hilton.

James Spears avait répliqué, en août dernier, en qualifiant les fans de sa fille de "conspirationnistes", et en déclarant que seule la justice californienne était capable de décider de ce qui était le mieux pour Britney.

Comme le rapporte BFM TV, la chanteuse souhaiterait que la manageuse Jodi Montgomery devienne sa tutrice permanente. Cette dernière est en outre déjà gestionnaire d’une partie des dépenses de Britney depuis 2019. En ce moment, la pop star ne s’exprime presque exclusivement qu’à travers ses avocats, l’affaire est donc à suivre.

À voir aussi sur konbini :