AccueilMusique

Britney Spears se bat toujours contre la tutelle de son père : on fait le point

Publié le

par Hong-Kyung Kang

Après la levée de tutelle refusée par la justice, la défense de Britney, qui songerait à la retraite, ne compte pas en rester là.

Le monde entier a les yeux tournés vers l’affaire Britney Spears, et nombreuses sont les voix se lèvent, impatientes de voir la chanteuse retrouver sa liberté. Alors que la demande de la pop star de lever la tutelle de son père, qu’elle juge "abusive", a été refusée par la justice, de nouvelles révélations ont été faites par son entourage.

La mère de Britney s’exprime pour la première fois

Une enquête réalisée par le New Yorker affirme que la chanteuse aurait appelé le 911 la veille de son audition devant la justice le 23 juin, afin d’alerter sur les conditions abusives de la tutelle exercée par son père. On y apprend que l’audience pendant laquelle la tutelle a été mise en place n’aurait duré qu’une dizaine de minutes. Jamie Spears, père de Britney, aurait été le seul à avoir réellement eu la parole, et l’avis de la chanteuse n’a même pas été pris en compte. Jacqueline Butcher, ancienne amie de la famille Spears, explique :

"Personne n’a témoigné. Aucune question n’a été posée… Une tutelle a été accordée sans même qu’on lui ait parlé."

De plus, Samuel Ingham, avocat commis d’office de Britney Spears censé défendre sa cause, aurait en fait agi en faveur de Jamie. Ingham aurait en effet fait des comptes rendus à ce dernier, lui détaillant les activités de sa fille.

Toujours selon l’enquête, le père Spears se serait montré impitoyable avec sa fille, la qualifiant de "putain et mère terrible". Jamie aurait également fait du chantage affectif, déclarant à Britney qu’elle ne pourrait voir ses enfants que si elle se montrait coopérative.

La mère de la chanteuse est sortie du silence et s’est exprimée pour la première fois au sujet de cette affaire. Elle a déclaré au magazine américain qu’elle pensait au départ que la tutelle ne durerait que quelques mois, et que la situation actuelle lui causait beaucoup de soucis :

"J’ai des sentiments mitigés au sujet de tout ça. Je ne sais pas quoi penser… C’est beaucoup de douleur, d’inquiétude."

Lors de son audition du 23 juin, Britney Spears a exprimé son souhait de se marier avec son petit ami, et d’avoir plus d’enfants. Cependant, la tutelle lui interdit même d’enlever son dispositif contraceptif.

Britney voudrait prendre sa retraite

Larry Rudolph, manager de Britney Spears depuis 25 ans, a déclaré dans une lettre publiée sur Deadline que la chanteuse désirait prendre une "retraite officielle". Rudolph a expliqué qu’il n’a personnellement jamais pris part à la tutelle, et qu’il n’était plus en contact avec la chanteuse depuis plus de deux ans et demi. Le manager compte donc démissionner, estimant qu’il n’a plus de rôle à jouer en faveur de Britney :

"Cela fait plus de deux ans et demi depuis la dernière fois que Britney et moi avons échangé, et à l’époque, elle m’a dit vouloir prendre une pause pour une période indéterminée. Plus tôt dans la journée, j’ai appris que Britney avait déclaré son intention de prendre officiellement sa retraite.

Comme vous le savez, je n’ai jamais pris part ni à la tutelle ni à son fonctionnement […]. En tant que manager, je suis convaincu qu’il est dans l’intérêt de Britney que je me retire de son équipe, comme mes services professionnels ne sont plus indispensables."

Elon Musk soutient la chanteuse

La défense de Britney Spears ne compte pas en rester là, et les avocats de la chanteuse compteraient déposer une requête formelle de fin de tutelle. En attendant, aux nombreuses personnalités publiques qui soutiennent ouvertement la pop star, un nouveau nom s’est ajouté. Il s’agit d’Elon Musk lui-même.

Dans un tweet aussi sobre qu’efficace, le directeur général de Tesla a montré son soutien à l’interprète de "Baby One More Time" via les mots qui forment le cri de ralliement de milliers de gens en ce moment :

À voir aussi sur konbini :