Écoutons Britney Spears, qui exige une redistribution des richesses et une grève générale

Sur Instagram, Britney Spears s'érige en "reine du prolétariat".

La star américaine, connue au début de sa carrière pour ses valeurs conservatrices, serait-elle devenue de gauche ? Le confinement est l’occasion pour nombre de personnes de se réfugier sur les réseaux sociaux et de partager ses opinions sur différents sujets. C’est le cas notamment de Britney Spears qui, comme le relate The Week, appelle à "une redistribution des richesses" et à "une grève générale" dans un post mis en ligne sur son compte Instagram lundi 23 mars.

Voir cette publication sur Instagram

Communion goes beyond walls

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears) le

Publicité

La célèbre chanteuse a partagé via son compte un texte d’une utilisatrice de la plateforme répondant au pseudo "Mimi Zhu". On peut y lire que "pendant cette période d’isolement, nous avons besoin de connexion maintenant plus que jamais. […] Nous apprendrons à nous embrasser et à nous soutenir à travers les vagues du Web. Nous nous nourrirons mutuellement, redistribuerons les richesses, nous mettrons en grève. Nous comprendrons notre propre importance à partir des endroits où nous devons rester".

"La communion dépasse les murs", retrouve-t-on comme avant-dernière phrase. Un propos que la star a repris pour la légende de son post, accompagné de trois émojis représentant une rose. Un symbole souvent utilisé pour évoquer les socialistes démocrates américains.

Un revirement étonnant de la part de l’artiste qui, durant une très longue période de sa carrière, a prôné des valeurs essentiellement conservatrices et a plutôt soutenu les républicains – à savoir ceux qui défendent un peu tout l’inverse de son post, pour faire simple. À la suite de cette publication, plusieurs de ses fans l’ont déjà rebaptisé "la reine du prolétariat". Peut-être que cette quarantaine a du bon finalement.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 25/03/2020