AccueilMusique

Britney Spears affirme avoir "beaucoup pleuré" en regardant le documentaire sur sa vie

Publié le

par Hong-Kyung Kang

©Instagram/Britney Spears

Suite à la sortie du film qui retrace la bataille judiciaire contre son père, Britney dit à quel point elle est "embarrassée".

Britney Spears sera-t-elle un jour libre, comme l’espèrent ses fans ? L’année dernière, ces derniers ont lancé le mouvement #FreeBritney, en protestation contre le contrôle de Jamie Spears sur la vie de sa fille. En effet, cela fait maintenant douze ans que la chanteuse est placée sous la tutelle de son père, qui gère donc ses finances et prend ses décisions de carrière.

Une bataille judiciaire fait depuis rage entre les deux parties, Britney espérant ainsi pouvoir s’émanciper du contrôle de son géniteur. Un documentaire, intitulé Framing Britney Spears, a été dévoilé en février dernier, retraçant les détails de cette histoire et les déboires de la star avec la presse et les paparazzis.

Près d’un mois et demi après sa sortie, la chanteuse a enfin exprimé son ressenti, sur Instagram, où elle a fait part de ses sentiments quant aux tenants et aboutissants du film.

"J’ai pleuré pendant deux semaines"

En tant que principale intéressée, Britney explique sur son post qu’elle avait besoin de recul avant de s’exprimer, en raison du traumatisme causé par une vie passée sous les projecteurs, à être constamment jugée par le public et les médias :

"Ma vie a toujours été sujette à des spéculations, des regards et des jugements […]. J’ai été exposée toute ma vie, que j’ai passée à performer devant les gens. Ça demande beaucoup de force de faire confiance à l’univers en assumant sa vulnérabilité, parce que j’ai été tellement jugée, insultée et humiliée par les médias. Et je le suis toujours à ce jour."

La chanteuse explique en outre qu’elle n’a pas pu se résoudre à regarder en entier le documentaire qui lui est consacré, car l’idée d’être placée au centre de l’attention, sans pouvoir contrôler la situation, la met mal à l’aise :

"Je n’ai pas regardé le documentaire, mais de ce que j’en ai vu, j’ai été embarrassée par la lumière qu’ils ont mise sur moi. J’ai pleuré pendant deux semaines, et je pleure toujours, parfois".

Enfin, l’interprète de "Baby One More Time" a fait comprendre qu’elle était désormais lasse de tenir son rôle de fille parfaite :

"Je ne suis pas là pour être parfaite. La perfection est ennuyeuse. Je suis là pour transmettre de la gentillesse !"

Framing Britney Spears a en outre généré une vague d’émotion parmi les fans, et la réaction de plusieurs célébrités, dont Justin Timberlake, qui a présenté des excuses publiques à la chanteuse. En effet, alors que les deux artistes étaient engagés dans une relation amoureuse, Timberlake a laissé Britney jouer le mauvais rôle dans leur rupture pour booster sa carrière solo, selon les médias.

Quant à Jamie Spears, il a déclaré qu’il serait "ravi de voir que Britney n’a plus besoin d’être placée sous tutelle", et que si cette dernière "souhaite mettre fin à sa tutelle, elle peut remplir une pétition". Une déclaration qui, selon Consequence of Sound, ne fait que "sauver les meubles".

À voir aussi sur konbini :