Facebook Anja Schneider

Les boîtes de nuit de Berlin lancent le plus grand club virtuel au monde

Participation libre et pas de file d'attente : idéal pour faire la fête tout en restant chez soi.

Alors que les Allemands sont contraints de rester en confinement à la maison, les boîtes de nuit de Berlin, capitale européenne de la techno, s’en retrouvent paralysées. Pour continuer à faire vivre la musique en ces temps difficiles, un club virtuel a été mis en place : les DJ sets sont désormais diffusés en live, depuis jeudi, par la magie du streaming, et tout le monde peut en profiter.

La musique à l’épreuve du coronavirus

La création d’un tel système fait notamment suite à la situation de milliers DJ et autres artistes qui se retrouvent sans activité professionnelle. "Nous sommes tous au chômage, explique Lutz Leischsenrig, porte-parole de la commission des clubs berlinois, à Franceinfo. Cette interruption frappe très durement tout le secteur culturel et artistique de la ville."

Publicité

Afin que la culture survive à cette crise, les clubs de Berlin ont donc lancé ce projet de diffusion des soirées en streaming, via le site unitedwestream.berlin et la plateforme Arte Concert. Chaque soir, de 19 heures à minuit, une boîte différente ouvrira virtuellement ses portes. Pas de queue à l’entrée, et la participation est libre : les différents établissements comptent sur la solidarité des internautes.

Il semblerait donc que les soirées en streaming se banalisent petit à petit. En France, le club lyonnais le Sucre avait organisé, samedi dernier, la première soirée de France à être diffusée en live sur Twitch.

Alors que le monde traverse une période difficile, on constate avec plaisir que les musiciens multiplient les initiatives pour égayer notre quotidien. On pense notamment aux nombreux artistes qui ont donné un concert en streaming depuis chez eux, ou encore au DJ Laurent Garnier, qui a mis en ligne sept heures de mix à écouter chez soi pendant le confinement.

Publicité

Malgré la pression actuelle qui pèse sur tous, le monde de la culture nous invite donc à continuer de profiter de la vie, depuis chez soi. Et honnêtement, la musique ne peut qu’être bienvenue en ce moment.

Par Hong-Kyung Kang, publié le 20/03/2020