AccueilMusique

Bob Dylan signe un accord colossal et cède les droits de toutes ses chansons à Universal

Publié le

par Valentin Després

Facebook, Photo Ken Regan

Une transaction dont le montant pourrait s'élever à 300 millions de dollars, selon le New York Times.

Le groupe Universal Music a acheté les droits de l’intégralité du catalogue de chansons de Bob Dylan, l’une des acquisitions les plus importantes de l’histoire de la musique, a indiqué la légende du rock lundi, dans un communiqué. L’accord couvre plus de 600 chansons, dont les plus célèbres du seul chanteur à avoir jamais reçu le prix Nobel de littérature (en 2016), comme des légendes des années 1960, telles "Blowin' in the Wind", "The Times They Are a-Changin'" ou encore "Like a Rolling Stone".

Il intègre également ses chansons les plus récentes, comme "Murder Most Foul", chanson-poème de 17 minutes consacrée à l’assassinat de John F. Kennedy. La maison de disques n’a pas immédiatement précisé le montant de cette acquisition. Selon le New York Times, elle pourrait dépasser les 300 millions de dollars.

Ce montant colossal est à la hauteur du catalogue de l’artiste. Il s’agit, selon le quotidien américain, de "l’un des joyaux les plus convoités du monde de la musique", d’une "mine de chansons qui ont façonné le folk, la pop et le rock et ont inspiré d’innombrables artistes".

60 années de carrière et 125 millions d’albums vendus

"Ce n’est pas un secret que l’art de composer des chansons est une clé fondamentale à toute grande musique, et ce n’est pas un secret non plus que Bob est l’un des plus grands maîtres de cet art", s’est réjoui le président d’Universal Music Group, Lucian Grainge, dans un communiqué.

"Ce n’est pas exagéré que de dire que son œuvre impressionnante a capturé l’amour et l’admiration de milliards de personnes à travers le monde. Je n’ai aucun doute que dans les décennies, voire siècles à venir, la musique de Bob Dylan continuera à être chantée et jouée – et chérie – partout", a ajouté M. Grainge.

À 79 ans, Bob Dylan, né Robert Zimmerman, qui a débuté à Greenwich Village au début des années 1960, a vendu plus de 125 millions d’albums et continuait, avant la pandémie, à se produire régulièrement en concert. Il a sorti en juin son premier album de chansons originales depuis huit ans, Rough and Rowdy Ways – incluant "Murder Most Foul" – 58 ans après son premier opus.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :