AccueilMusique

Accusée de blackfishing, Iggy Azalea attise la polémique : "Je m’en fiche"

Publié le

par Hong-Kyung Kang

clip « I Am The Stripclub »

L’apparence de la rappeuse dans son nouveau clip ne passe pas du tout.

Suite à la sortie du clip de son morceau "I Am the Stripclub", Iggy Azalea se retrouve plongée dans une polémique. Plusieurs internautes ont réagi à la vidéo, déclarant que l’apparence de la rappeuse relevait du blackfishing, une pratique à travers laquelle des personnes blanches s’affichent avec un teint particulièrement mat afin de passer pour des personnes noires.

"Vous me dites tous que c’est la même personne"

De nombreuses personnes ont donc interpellé Iggy Azalea sur Twitter, mais la rappeuse australienne ne s’est pas remise en question. Aux internautes qui lui ont demandé une explication, elle a répondu que la polémique était ridicule, avant d’affirmer qu’elle avait mis le même fond de teint que d’habitude dans la vidéo, mais que sa peau paraissait plus mate à cause de sa perruque et de l’éclairage.

"Je ne peux pas me soucier de quelque chose de si ridicule et si infondé. […] Je porte le même fond de teint que je porte depuis les trois dernières années."

"Je ne porte pas de maquillage sombre du tout. Tout le monde a l’air plus mat dans la scène du club, c’est une scène de club !"

Iggy Azalea a continué sur sa lancée en déclarant que ses accusateurs n’avaient rien de mieux à faire et qu’ils n’étaient pas renseignés :

"Ou peut-être qu’Internet pourrait regarder mon clip, et voir par lui-même au lieu de me faire la leçon […]. Laissez-moi vivre, je ne fais de mal à personne, les gens essaient toujours de créer de la merde pour rien sur Internet."

À un internaute qui l’a soutenue, la rappeuse a clairement fait comprendre qu’elle n’avait rien à faire de la question du blackfishing :

"Je m’en fiche… nique ces gens babe lol"

Pour finir, l’artiste australienne a publié un double mot d’amour, destiné à la fois à ses fans et ses détracteurs. Pour Iggy Azalea, tout ceci n’a donc été que de la publicité :

"Merci de me dédier vos jours, et de m’aider à promouvoir. Je vous aime !"

De la publicité, en effet, car la rappeuse a invité son public à continuer de regarder son clip sur YouTube :

À voir aussi sur konbini :