Birdman et Young Thug auraient commandité l’assassinat de Lil Wayne en 2015

Le manager de Young Thug avait été condamné pour avoir ouvert le feu sur les cars de tournée de Lil Wayne, il y a trois ans. Seulement, il se pourrait que Young Thug ait commandité cette tentative d’assassinat en compagnie du peu fréquentable Birdman.

Alors que la scène rap US retombe dans ses travers depuis quelques mois (coucou 6ix9ine), les révélations faites sur l’affaire Lil Wayne ne vont pas aider. Le 26 avril 2015, le rappeur de la Nouvelle-Orléans a été la cible d’une tentative d’assassinat par arme à feu, qui n’a heureusement fait aucune victime.

Publicité

L’auteur de la fusillade ? Un certain Jimmy Carlton Winfrey, qui n’est autre que… le manager de tournée de Young Thug. Après avoir plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusations (parmi une liste longue comme le bras), Jimmy Winfrey a été condamné à dix ans de prison, ainsi que dix ans avec port d’un bracelet électronique à la cheville. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Selon plusieurs médias outre-Atlantique, les procureurs pourraient lancer une procédure à l’encontre de Young Thug, mais aussi de Birdman. D’après certaines preuves à disposition de la justice, les deux rappeurs US seraient à l’origine de cette fusillade.

Des éléments accablants

Il faut dire que les éléments sont plus que troublants. Quelques jours avant les faits, Young Thug s’était mis en scène dans une vidéo sur Instagram, où il menaçait directement son comparse. Une séquence durant laquelle on pouvait apercevoir plusieurs armes.

Publicité

Juste avant la tentative de meurtre, Jimmy Winfrey a été vu au volant de son bolide et en train de parler au téléphone à plusieurs reprises. D’après les enquêteurs, il aurait reçu pas moins de huit appels en douze minutes (!) de Young Thug. Enfin, après avoir mitraillé les deux cars de l’équipe de Lil Wayne, le manager a pris la fuite avant d’appeler… Birdman.

"Il est temps de venir chercher ton argent. Tu as fait tout ce que tu pouvais, chef. […] Ce ne sont que les affaires, mec", a alors déclaré Birdman à Winfrey lors de leur conversation téléphonique. D’après les mêmes sources, Jimmy Winfrey devait recevoir pas moins de 250 000 dollars ainsi qu’une Porsche en échange de ce "service".

Pourtant, Birdman n’a jamais été poursuivi à ce jour. Et ce, malgré les accusations de Jimmy Winfrey, qui a toujours affirmé que le propriétaire de Cash Money Records devait également être tenu responsable, et que cette fusillade était le fruit d’un conflit financier entre Birdman et Lil Wayne.

Publicité

Rescapé de cette tentative d’assassinat, Lil Wayne s’est également sorti de ce pétrin juridique – et a enfin pu faire son grand retour avec son album Tha Carter V pour le plus grand plaisir des fans. Une véritable renaissance pour lui. Tandis que pendant ce temps-là, Young Thug multiplie les frasques (alors qu’il vient de dévoiler un nouvel EP) et Birdman pourrait rapidement se retrouver devant les tribunaux. Et il n’est pas impossible que les deux bad boys fassent un tour par la case prison d’ici peu.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 03/10/2018

Pour vous :