Big Boi d’OutKast, Lartiste, Skepta… Qu’est-ce qu’on écoute ce week-end ?

Chaque vendredi, la rédaction fait le tour des sorties musicales pour vous en extraire le meilleur.

Nemo : La grosse actualité cette semaine pour moi, c’est le retour de Big Boi. Bien sûr, il utilise son passage à la mi-temps du Superbowl ce dimanche avec Travis Scott et Maroon 5 pour se relancer une petite promo tranquille.

Publicité

Arthur : Ouais, je suis hyper content de le retrouver. C’est comme pour Andre 3000 sur le James Blake il y a quelques jours, je me rends compte qu’OutKast me manque vraiment. Surtout le morceau avec Sleepy Brown, c’est toujours top leurs collaborations.

Robin : Ouais, je l’avais noté aussi, on programme régulièrement les collaborations OutKast/Sleepy Brown sur Konbini Radio. Ma préférée, c’est "I Can’t Wait", même si ce n’est pas la plus connue. Mais on joue aussi très souvent "The Way You Move".

Publicité

Nemo : Quel clip fou ! Superbe mélange de Coming to America et de Moulin Rouge avec des effets spéciaux extrêmement kitch, j’adore. Il y a aussi "Return of the D Boy", le deuxième morceau en collaboration notamment avec Killer Mike, qui est partout en ce moment. Toujours actif dans la musique avec Run the Jewels mais aussi super présent dans la sphère de l’engagement politique. J’ai adoré sa série sur Netflix, très intelligente et drôle, très souvent subversive aussi, je vous en reparle bientôt !

Robin : Un des morceaux de ce vendredi pour moi, c’est le featuring de Double S avec Skepta.

Publicité

Nemo : C’est qui Double S ? Son altesse Passi ? [Rires.]

Robin : Nan, c’est un rappeur de Tottenham, au nord de Londres. Il fait partie du Marvell trio et du Shaddy Crew. Ça rappe bien énervé, super anglais. Premier featuring de Skepta en 2019 !

Nemo : Mais c’est qui Skepta ? [Rires.] Ma petite pépite française du vendredi, c’est Lartiste avec Quartier Latin volume 1. J’aime beaucoup Lartiste, je trouve qu’il est très sous-estimé, trop rangé dans une case alors qu’il est vraiment très fort dans le global. Il revient avec quelques morceaux beaucoup plus rap que d’habitude, notamment le featuring avec Heuss l’Enfoiré, qui est vraiment en feu en ce moment !

Publicité

Robin : Moi j’ai bien accroché sur le couplet de Koba LaD sur l’album. Je trouve que ça apporte vraiment une autre touche, c’est le feu.

Nemo : Heeeein heeeeein [avec une voix cheloue].

Robin : Totalement dans un autre style, j’ai aimé un morceau très estival de Stalley, "The Trip". Stalley est toujours là, avec son flow d’antan, sur des prods non trap, un peu en marge de ce que tout le monde fait en ce moment. Mais ça ne fait pas de lui un mec rincé, la recette marche et il a toujours autant de crédibilité en 2019 selon moi.

Nemo : Je vois qu’il est en featuring sur ce morceau avec The Pregnant Boy, qui est déjà mon nom préféré de 2019. Le garçon enceinte. Tellement d’images fortes, c’est fou [rires].

Robin : Ahah, j’avoue c’est n’importe quoi ce nom. Apparemment, c’est le nouvel alias de Go Dreamer, un mec d’Atlanta qui faisait des trucs cool il y a quelques années.

Nemo : Si on revient sur du français, il y a deux albums solides sortis ce vendredi aussi, celui de Sam’s, Deus Ex Machina, très solide, et celui d’YL, Nyx & Érèbe, que j’ai déjà beaucoup écouté.

Nemo : J’aime beaucoup les références poussées et la technique très précises du rappeur marseillais. Et je trouve qu’il a franchi un cap niveau introspection et interprétation sur ce disque. On a eu la chance de le rencontrer donc il y aura bientôt des contenus sur Konbini !

Robin : Je voulais aussi parler du nouveau morceau de Cautious Clay, un de mes artistes coups de cœur R’n’B US de 2018. Je l’ai découvert sur la BO d’Insecure, la série sur HBO, avec le track "Cold War" qui a maintenant des millions de vues ! En 2018, il avait aussi sorti un autre super morceau, "Reasons", écrit avec Hudson Mohawke et Tobia Jesso Jr. Il était aussi sur l’album d’Aluna George, c’est vraiment ma came.

Nemo : Perso j’ai adoré l’EP de Q Da Fool avec Kenny Beats, judicieusement nommé Bad Influence.

Robin : Kenny Beats, il est partout, c’est dingue ! Il a vraiment une patte particulière, c’est à mi-chemin entre trap et musique électronique.

Nemo : Exactement ! Avec Q Da Fool, ça fonctionne super bien. Il y a même un morceau, "Drop", on dirait qu’il a piqué la mélodie de flûte à Vladimir Cauchemar.

Robin : Encore cette flûte ! C’est incroyable, ça ne va jamais s’arrêter ! [Rires.]

Nemo : Bientôt, ça sera le basson et le hautbois, je le sens bien. Sinon, si ça intéresse quelqu’un, Q Da Fool, c’est un rappeur de la région DMV, DC-Maryland-Virginia Washington DC. J’aime beaucoup le rap qui vient de cette région en ce moment. Q Da Fool a signé chez Roc Nation. Il a tout ce qu’il faut pour devenir gros.

Robin : Il mange trop de burgers ? [Rires.]

Nemo : Je ne connais pas son régime alimentaire, mais je peux dire que je suis un autre rappeur du DMV, Yung Manny, qui a sorti un EP très récemment, Hey Manny 2, que je vous recommande également. Ils vont tout DMViser eux, c’est sûr !

Robin : Côté pépite anglaise, j’ajoute aussi le "In the Family (remix)" de Splurgeboys. C’est des producteurs du sud de Londres qui ont bossé avec Skepta, Ghetts, Frisco, Jammer…

Nemo : C’est qui Skepta ? [Rires.]

Robin : Ils ont même remixé Dizzee Rascal à l’époque. Le morceau original est sorti en novembre et sur ce remix bien patate, ils accueillent JME, LD et Fekky, des pointures du game anglais.

Nemo : J’avoue, ça réveille un max. Pour le coup, je me souviens qui est Skepta maintenant.

Robin : Par contre là, c’est JME. Son frère en fait… [Rires.]

Nemo : Bref, pour finir côté "vrai" rap, j'en place une pour Still Swervin de G-Herbo et Southside. Leur collaboration continue après un très bon album en 2018. C'est rugueux, puissant et ça laisse pas mal de corps inertes derrière son passage. Parfait pour ton samedi en pyjama devant Red Dead Redemption 2. Tu l'as fini, toi ?

Robin : Nan, j’ai arrêté après la chasse du bouquetin.

Arthur : Vous êtes vraiment des nulos dans le Far West, c’est incroyable.

--

Retrouvez nos sorties préférées de la semaine dans la Konbini Radio Hot Selecta.

Par Aurélien Chapuis, publié le 01/02/2019

Pour vous :