Le Formation Tour de Beyoncé a généré 250 millions de dollars

Une fortune amassée en un peu moins de six mois.

Queen B sur la scène de sa tournée "Formation Tour" (© Instagram Beyoncé.)

Queen B sur la scène de sa tournée Formation Tour. (© Instagram @Beyonce)

L'arrivée du streaming a bouleversé le fonctionnement de l'industrie musicale. Pour assoir leur notoriété et construire leur richesse, les artistes ne peuvent désormais plus compter sur les ventes de leurs disques, qui s'amenuisent, et se voient contraints de multiplier le nombre d'écoutes sur les plateformes comme Deezer ou Spotify, et surtout, surtout : d'enchaîner les concerts. Un processus que Beyoncé a visiblement plus que bien intégré (d'autant plus que, pour le moment, son mari Jay Z ne gagne pas d'argent avec Tidal).

Publicité

Pour faire la promotion de Lemonade, son sixième album dévoilé par surprise le 23 avril 2016, Mrs Carter s'est lancée à la conquête du monde (occidental) avec le Formation Tour : une série de 49 concerts dispensés à travers l'Europe et les États-Unis, qui a débuté le 27 avril à Miami et s'est conclue le 7 octobre dernier à East Rutherford, dans le New Jersey, aux côtés de Jay Z, Kendrick Lamar et Serena Williams.

La seconde tournée la plus profitable de l'histoire

Total des recettes ? Plus de 250 millions de dollars. Comme le souligne aujourd'hui le magazine Billboard, Queen B aurait pour cette tournée vendu 2,2 millions de places, rapportant précisément 256 084 556 dollars (environ 233 millions d'euros), soit une moyenne de 5,2 millions de dollars (4,73 millions d'euros) et de 45 757 spectateurs par show. Les concerts qui ont engendré le plus de profit sont ceux des 2 et 3 juillet, qui se sont tenus dans l'arène du Wembley Stadium de Londres. Ils auraient chacun rameuté 142 500 de fans en moyenne, produisant ainsi 15,3 millions de dollars (13,9 millions d'euros).

Avec son Formation Tour, Beyoncé bat ainsi le record qu'elle avait établi avec On The Run, une tournée internationale de 21 dates réalisée avec Jay Z en 2014. Comme le soulignait Forbes à l'époque, cette tournée avait généré 100 millions de dollars (91 millions d'euros), soit une moyenne de 5 millions de dollars (4,5 millions d'euros) par date, se plaçant ainsi en seconde position du classement des tournées les plus profitables de l'histoire. Si l'on en croit le magazine américain, U2 détient toujours la pole position de cette liste, avec une moyenne de 6,6 millions de dollars (6 millions d'euros) par show pour 360, une tournée de deux ans (de 2009 à 2011) qui avait au total engrangé 736 millions de dollars (669 millions d'euros) en 110 dates.

Publicité

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 17/10/2016

Copié

Pour vous :