CARHAIX, FRANCE JULY 19th,2014. Detroit performs live during the Music Festival des Vieilles Charrues on July 19th, 2014 in Carhaix, France. (Photo by Erick James/WireImage)

Un membre de Noir Désir brise le silence sur les actes de violence de Bertrand Cantat

À l’occasion d’une enquête publiée dans Le Point, un membre de Noir Désir a livré anonymement un témoignage sur les actes violents du chanteur.

Bertrand Cantat en 2014. (© Erick James/WireImage via Getty Images)

Une enquête de l’hebdomadaire Le Point livre des précisions et témoignages sur le comportement violent de Bertrand Cantat avant même le meurtre de Marie Trintignant. Brisant l’omerta, un membre du groupe Noir Désir témoigne anonymement et confirme que le chanteur – condamné en 2004 pour le meurtre de Marie Trintignant – aurait tenté d’étrangler en 1989 sa compagne de l’époque.

Publicité

Le Point nous en dit également plus sur les abus physiques et psychologiques que Bertrand Cantat aurait fait subir à son ex-femme, Kristina Rady, aussi bien avant son incarcération qu’à sa sortie. D’après le membre du groupe, Kristina Rady, qui s’est suicidée en 2010, avait demandé à son entourage de garder le silence sur le comportement violent de Cantat :

"Kristina m’a vu et elle m’a demandé, à moi et à tous les autres membres du groupe, de cacher ce que l’on savait. Elle ne voulait pas que ses enfants sachent que leur père était un homme violent. Je savais qu’il avait frappé la femme avec qui il était avant Kristina. Je savais qu’il avait tenté d’étrangler sa petite amie, en 1989. Je savais qu’il avait frappé Kristina. Mais, ce jour-là, nous avons tous décidé de mentir. Nous étions tous sous son emprise. Et nous pensions qu’il se soignerait."

À sa sortie de prison, le chanteur aurait continué de hanter la vie de son ex-compagne. Ainsi, dans un mail de juillet 2009 adressé à son nouveau compagnon, Kristina Rady écrivait : "S’il apprend quoi que ce soit, ce sera la fin de mon histoire ici-bas […]. S’il apprend que tu connais mon numéro, c’est fini pour moi." Un mail désespéré qui en dit long sur la peur que lui inspirait le chanteur de Noir Désir.

Publicité

Par Sophie Laroche, publié le 30/11/2017

Pour vous :