Quand la foudre frappe le Berghain, tous les clubbers font la teuf à poil

Tout peut arriver dans l'antre berlinois de l'électro, surtout quand la foudre s'y met.

Le club Berghain, à Berlin est tellement hype qu'il n'y a pas besoin d'en rajouter. Dimanche 28 août, pourtant, l'établissement a vu ses limites repoussées quand l'électricité et l'air conditionné ont été coupés aux petites heures du matin. La chaleur a poussé les fêtards à se dénuder complètement (du moins ceux qui ne l'étaient pas déjà), transformant la salle en "un océan de chair nue mouvant et vibrant", selon DJ T qui tenait les platines ce soir-là au Panorama Bar.

(Photo: flikr)

Il commence à faire chaud ici... (© Flickr)

Publicité

Lundi 29 août, Resident Advisor rapportait que Barker et DJ T, qui jouaient ce soir-là, ont déclaré que les lumières incendie sont restées allumées durant trois heures jusqu'à ce que les pompiers viennent les éteindre.

Des services d'urgence qui aident la fête à reprendre ? Du jamais vu.


Traduction : "Je sens encore l'adrénaline dans mes veines. La soirée d'hier au Panorama Bar restera brûlée à jamais dans ma mémoire. La foudre a frappé le bâtiment pendant mon set et le son s'est coupé pendant plusieurs minutes, l'air conditionné a cessé de fonctionner, ainsi que presque toutes les lumières du bar. Les gens ont commencé à retirer leurs fringues parce qu'il commençait à faire aussi chaud que dans un sauna. Je n'ai jamais vu autant de mecs et de meufs topless dans un club. Au Berghain, les lumières incendie se sont allumées et on n'a pas pu les éteindre pendant des heures. Je n'oublierai jamais, depuis le haut des escaliers en fer forgé, la vision de cet océan de chair nue mouvant et vibrant. J'aimerais avoir une photo de la situation, mais ce qui arrive entre ces murs y reste, et c'est très bien que ça reste comme ça. Merci à tous ceux qui sont venus hier et qui ont dansé avec moi pendant ces quatre heures mémorables !"

Publicité

Sur les réseaux sociaux, les gens ont réagi avec humour à la nouvelle, certains étaient même surpris que le Berghain ait un système d'air conditionné. Un clubber a même suggéré :

 "C'est le courroux de Dieu, parce qu'on l'a pas laissé rentrer."

Le statut légendaire du club dans le monde de la nuit est en partie dû à la rigidité de son videur. Le Berghain, c'est le fruit défendu du paradis du clubbing berlinois.

Publicité

Traduction : "Ce dimanche soir au Berghain/Panorama Bar était juste incroyable. C'était fou, mais c'était l'un des meilleurs sets que j'aie jamais fait, où que ce soit. La chaleur et l'énergie de la foule ont rendu la situation super intense, c'est quelque chose que je n'avais pas ressenti aussi fortement auparavant. Merci au Berghain, à Enemy Records & A R T S et à tous ceux qui sont restés avec moi pendant ce voyage de cinq heures. Par-dessus tout, merci à la foudre qui a frappé le building vers la fin de mon set et qui a allumé toutes les lumières, c'était un moment spécial, voilà le son que je jouais à ce moment-là."

Par , publié le 01/09/2016

Copié

Pour vous :