Beck aurait perdu plusieurs albums dans l'incendie des studios Universal

L'artiste exprime son inquiétude sur les pertes le concernant dans l'incendie d'Universal studio, qui a eu lieu en 2008.

Des années de travail détruites en quelques minutes. Comme le rapporte le média Pitchfork, le musicien multi-instrumentiste Beck a déclaré lors d’une interview à The Sydney Morning Herald que le sinistre incendie d’Universal Studio, qui a eu lieu le 1er juin 2008 à Los Angeles, a probablement détruit certains de ses albums et titres inédits.

Le terrible incendie qui a eu lieu il y a 11 ans dans les studios d’Hollywood aurait détruit de nombreux films, mais également causé des dommages dans le domaine musical, avec un grand nombre de titres appartenant au groupe Universal Music (l’une des plus grandes compagnies de musique au monde), qui sont partis en fumée. Une désastreuse perte culturelle qui a également touché entre autres Aretha Franklin, 2Pac, ou encore Louis Armstrong. 

Publicité

Beck, s’inquiétant de ce qu’il aurait pu perdre dans les flammes, a déclaré qu’il avait le sentiment que sa direction n’osait pas lui révéler tous les faits concernant les pertes. "J’ai le sentiment que ma direction ne me le dit pas, car elle ne peut pas supporter d’annoncer la nouvelle", a-t-il déclaré, toujours selon les mêmes sources. Des pertes concernant, par exemple, un double album de reprises en solo de Hank Williams (qui avait été enregistré en 2001), des extraits inédits ne figurant pas sur l’album Sea Change sorti en 2002, ainsi qu’un album entier enregistré en 1995, réalisé en collaboration avec le groupe de rock Jon Spencer Blues Explosion. 

Pour faire suite à l’interview qu’il a donnée le mardi 26 novembre, l’artiste a tenu à clarifier certains points, et a affirmé dans un post Instagram il y a deux jours que les pertes le concernant étaient minimes, et qu’il n’avait aucun problème avec son équipe de direction, avec qui il entretient une étroite et très bonne relation depuis vingt-cinq ans.

Publicité

Par Maëva Carayon, publié le 29/11/2019

Copié

Pour vous :