AccueilMusique

Ce baladeur de vinyles est trop beau pour être vrai

Publié le

par Théo Chapuis

Un baladeur de vinyles qui tient dans la poche ? Impossible. C'est pourtant ce qu'a essayé de nous faire croire une agence allemande qui se moque intelligemment de cette incorrigible tendance rétro eighties.

Le Rawman 3000, c'est lui (Crédits image : Rocket & Wink)

Sortir la pochette de la collection où elle était soigneusement rangée. Écarter délicatement le plastique et faire glisser le disque dans sa main, en évitant de laisser des traces partout. Planter la galette, poser le bras avec justesse sur le début des microsillons... voilà, la musique peut enfin commencer – même s'il faudra recommencer ce manège dans une face.

Entre le 33 tours et le mp3, la différence va bien au-delà du son : la pratique de l'écoute sur vinyle nécessite du calme, du temps et du soin. Voilà pourquoi on a eu un doute lorsque Tsugi nous a rapporté l'existence du baladeur pour vinyles Rawman 3000, "le premier baladeur de vinyles des années 80".

Lancé par l'agence de communication allemande Rocket & Wink, sa page de présentation est un petit bijou d'humour sur notre indécrottable tendance à trouver cool tout ce qui sort des années 80. L'entreprise prétend par exemple que l'appareil "est si petit que vous pouvez l'emporter partout avec vous". Or, vous trouviez votre vieux baladeur à CDs encombrant ? Ça tombe mal, un LP mesure 30 centimètres de diamètre... Peut-être avec un retour du baggy ?

Qu'à cela ne tienne, on se consolera des autres possibilités offertes par la machine, comme un port USB (logique pour un baladeur vinyle), une antenne pour passer des coups de fil (allez !) et surtout un ingénieux bouton "Hotline" qui vous permettra de vous enregistrer en karaoké par-dessus vos tubes préférés. So eighties...

Les trois types de Rawman 3000 "proposés", pour lire tant vos 33 tours que vos 45 tours (Crédits image : Rocket & Wink)

Mais ce n'est pas tout : si l'on nous serine souvent avec la meilleure qualité, voire "la chaleur" du son vinyle, la marque soutient mordicus que "le Rawman 3000 produit un son si dense, si riche qu'il ne peut être comparé qu'avec les plus chers et les plus élaborés des lecteurs de musique stéréo". Waou. D'ailleurs, "il n'y a vraiment aucun moyen de transmettre la qualité sonore remarquable de cette petite machine. Vous devez l'entendre".

Malheureusement, cela n'arrivera jamais : le Rawman 3000, cette petite merveille de la technologie et de l'ergonomie réunies ne sortira qu'en... "1983 (dans une autre dimension)" selon le communiqué de presse. Dommage, on adorait déjà son nom.

Un Walkman à vinyles, ça existe ?

Pour autant, il existe dans-la-vraie-vie des platines vinyles dites "portables". Certes, ce n'est pas aussi pratique que le fameux Walkman de Sony et ses 220 millions d'exemplaires écoulés, mais on pense par exemple à la Numark PT 01, de l'Audio-Technica AT727 "Sound Burger", ou encore de l'étrange Crosley CR6002A-BK. Outre leur taille envahissante, ces machines nécessitent de fonctionner sur une surface plate et stable. Rien à voir avec un baladeur, supposé encaisser les chocs liés au mouvement... mais toujours plus pratique que se balader avec son installation hi-fi sur le dos.

Verdict ? On ne saurait que trop vous conseiller de réserver la consommation de vos vinyles chéris à une écoute attentive, patiente (voire un poil snob, c'est autorisé) chez vous, tranquille. Pei-nard.

À voir aussi sur konbini :