NekfeuVEVO/YouTube

Avec son double album, Nekfeu bat tous les records et fait mieux que PNL

D'un point de vue commercial, l'ex-membre de 1995 a parfaitement réussi son retour avec Les Étoiles vagabondes : Expansion.

"Y a que quand j’suis premier que je reste à ma place", avait-il prévenu en 2015 sur son titre "Martin Eden". Quatre ans après, Nekfeu montre que cette phrase est beaucoup moins anodine qu’on ne pouvait alors le croire.

L’ancien membre de 1995 a réussi son retour cette année avec, dans un premier temps, son film Les Étoiles vagabondes, suivi du tant attendu nouvel album et enfin d’un double album Les Étoiles vagabondes : Expansion, paru deux semaines plus tard. De plus, la version physique de l’album en question était disponible une semaine après, de quoi décupler l’intérêt des fans.

Publicité

S’il est forcément logique d’établir un parallèle entre cette stratégie marketing et celle de PNL quelques semaines plus tôt avec le légendaire album Deux frères, la comparaison se poursuit au niveau des chiffres. Ainsi, on apprend en ce lundi 8 juillet que Ken Samaras vient de dépasser Tarik et Nabil Andrieu ce week-end.

D’après Générations, Nekfeu a écoulé 47 371 exemplaires, dont 28 044 en physique (!), lors de la quatrième semaine d’exploitation de son album. Ce qui porte son total à un impressionnant nombre de 193 051 exemplaires. Les deux frères de PNL, quant à eux, avaient vendu 184 114 albums après un mois de commercialisation, score déjà exceptionnel, qui va sûrement être boosté dans les prochaines semaines par les quatre nouveaux titres dévoilés il y a dix jours. Ninho, avec son disque Destin, conserve la tête pour le moment avec 220 265 exemplaires écoulés, mais sur une durée de quatorze semaines.

Publicité

Une légère différence entre le membre du S-Crew et les deux artistes originaires de Corbeil-Essonnes qui peut s’expliquer par la surenchère du marketing donc, mais aussi par un album plus accessible et susceptible de plaire au grand public de la part de Nekfeu.

Publicité

De plus, même s’il a coupé les ponts avec les médias (contrairement au duo des Tarterets qui le fait depuis ses débuts), le Fennec donne toujours l’impression d’être davantage accessible, notamment grâce à une grande présence sur les festivals. La recette parfaite pour atteindre le trône très rapidement.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 08/07/2019

Copié

Pour vous :