©GettyImages

Assister à un concert sera bientôt un luxe

En dix ans, les prix des places pour les concerts ont considérablement augmenté, notamment en Amérique du Nord.

Et si assister à un concert devenait bientôt un divertissement réservé aux élites ? Comme le rapportent nos confrères de Capital, les prix pour assister aux shows des artistes outre-Atlantique n’ont cessé de croître au cours de la dernière décennie, avant de finalement atteindre des sommes jamais vues. Comme le montre cette étude de Pollstar réalisée sur les tarifs exercés lors des tournées d’une centaine de stars, les prix des tickets ont augmenté en moyenne de 55 %, pour un prix moyen de 95 dollars (environ 85 euros) en Amérique du Nord. Un montant considérable pour une grande partie de la population.

Les concerts les plus onéreux sont ceux d’une certaine Lady Gaga. Il faut ainsi débourser pas moins de 288 dollars en moyenne pour se procurer le précieux sésame et assister au show de la tête d’affiche du film A Star is Born. Parmi les autres artistes qui proposent les billets les plus chers, on retrouve Madonna, Bruno Mars, les Rolling Stones, Pink, Elton John ou encore Ed Sheeran. Des sommes qui pourraient être encore plus importantes si le marché noir était inclus dans le calcul.

Publicité

La faute au streaming

"Les artistes veulent obtenir le prix maximum que les consommateurs peuvent payer", est-il indiqué dans une étude du Wall Street Journal. D’après cette même source, les concerts sont à l’origine de pas moins de 75 % des revenus des artistes aux États-Unis, alors que ce nombre approchait seulement les 30 % il y a encore une trentaine d’années.

Alors pourquoi les prix sont-ils plus chers ? À cause du streaming, en partie. Avec des ventes d’albums physiques – bien plus rentables que les écoutes des plateformes – en chute libre, les artistes ont pris l’habitude de compenser ce manque à gagner sur les tarifs des billets. Tout en proposant des spectacles de plus en plus aboutis, techniques et recherchés.

Mais on le sait, ce qui arrive aux États-Unis finit bien souvent par arriver en France un jour ou l’autre. Et selon la dernière étude en date, le Centre national de la musique expliquait que les prix des concerts sur le sol français étaient montés de 5 % entre 2016 et 2017, pour un prix moyen de 35 euros. Une tendance qui pourrait donc logiquement s’accentuer au cours des prochaines années.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 03/01/2020

Pour vous :