AccueilMusique

Arrêtez tout : IAM sera en tête d’affiche du premier concert-test en France

Publié le

par Joséphine de Rubercy

IAM ©Youtube

Le groupe se produira devant 1 000 personnes au Dôme de Marseille, en février ou mars prochain.

Ils seront parmi les premiers à remonter sur scène. Le groupe IAM vient d’annoncer qu’il participera au premier concert-test prévu au Dôme de Marseille en février ou mars (selon la situation épidémique). C’est dans l’épisode 8 de leur podcast IAM Concept, diffusé le 15 janvier 2021, que les membres ont officialisé la nouvelle. La jauge sera fixée à 1 000 personnes, les entend-on évoquer dans l'émission.

"C’est une nouvelle importante à la fois pour nous, pour les concerts en général, pour les artistes et pour le public. Tout le monde s’est rassemblé pour essayer de mener cette étude, on va voir ce que ça donne. Cela ne se déroulera pas dans les conditions normales pour le public, il n’y aura que 1 000 personnes, mais ce sera normal pour les artistes."

Alors que ce genre de test a déjà été mené, avec succès, en Espagne, on annonçait il y a quelques semaines que la France se lançait à son tour dans l’aventure. Organisées par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ces expériences ont pour but de déterminer si les salles de concerts et de spectacles sont des zones de contamination au Covid-19.

On pourra ainsi assister à un one-man-show à La Cigale à Paris et, surtout, à deux concerts organisés au Dôme de Marseille. L’un des deux événements aura la joie de voir se produire sur scène le légendaire groupe de rap originaire de la cité phocéenne. "C’est quasiment une étude scientifique en rapport avec notre métier", comme le souligne justement Akhenaton. A priori, le premier concert se déroulera assis et le deuxième debout. Pour ce dernier, la moitié du public serait obligée de respecter une distanciation physique, l’autre moitié non. Les participants devront probablement se faire tester à l’entrée et porter un masque à l’intérieur. La seule chose certaine à l'heure actuelle est qu'il faudrait se rapprocher au maximum des conditions habituelles d'un concert normal.

Les noms des autres artistes prévus n’ont pas encore été dévoilés et le protocole sanitaire est encore en discussion, mais devrait être validé par la mairie et le Conseil scientifique dans les jours qui viennent. Enfin, les résultats de ces expériences seront présentés le 8 avril prochain lors d’un congrès à Marseille.

À voir aussi sur konbini :