Ariana Grande prend le pouvoir avec Thank U, Next, son nouvel album

Thank U, Next renforce la position toute puissante de la chanteuse dans le paysage pop mondial.

Six mois. C’est le temps qu’il aura fallu à la star de la pop pour proposer une suite à Sweetener, son album "feel good" sorti lors de sa romance tourbillonnante avec le comédien Pete Davidson. Six mois, c’est aussi la période qui a tout changé pour Ariana Grande. La disparition de Mac Miller a été un énorme catalyseur pour la chanteuse, qui a pris une direction plus introspective. L’idylle avec Pete Davidson est terminée, le mariage est annulé et la proposition artistique d’Ariana n’a jamais été aussi profonde.

Publicité

Avec l’album Thank U, Next Ariana Grande joue sur l’intimiste, même si la formule est rythmée et entraînante. Sur douze titres compacts, elle s’entoure de la crème de la production avec Social House, TB Hits, Happy Perez, le célèbre Max Martin ou encore Andrew "Pop" Wansel (quand tu as "Pop" dans ton nom, en général, ça veut dire quelque chose).

Ariana a écrit cet album en une semaine, juste après sa rupture avec Pete Davidson. Instinctive et spontanée, elle affirme qu'il est un condensé d'"énergie féminine, de champagne et de musique, de rires et de larmes", et ajoute que "cet album n’est pas vraiment réjouissant. Il y a beaucoup de morceaux rythmés mais c’est actuellement un chapitre assez triste". Ariana y fait le deuil de ses relations avortées avec un mélange de tristesse retenue et de dérision salvatrice.

Publicité

Après une première écoute, notre regard se porte surtout sur les titres les plus orageux comme "Fake Smile", reprenant un sample mythique de Wendy Rene totalement à propos, "After Laughter (Comes Tears)". Utilisé sur "Tearz", tiré du premier album du Wu-Tang, ce morceau poignant est une matière première parfaite pour l’interprétation tout en retenue d’Ariana. Le calme après la tempête se matérialise sur un magnifique "Ghostin" aux arrangements spirituels, notre deuxième coup de cœur.

Accompagné d’une vidéo pour "Break Up With Your Girlfriend, I’m Bored", cet album sort dans un contexte particulier pour la chanteuse, actuellement en plein clash avec les producteurs des Grammy Awards. Alors qu’il était prévu qu'elle fasse une  prestation, le producteur Kenneth Ehrlich a annoncé que ce ne serait finalement pas possible, Ariana Grande n’étant pas assez préparée à son goût. 

Publicité

La star a répondu aux producteurs sur Twitter avec son ton habituel, plein d’ironie, de force déguisée sous une douce candeur. Pour elle, le problème n'était pas sa préparation mais le format très figé que lui proposait les producteurs. Elle ne veut pas qu'on la rentre dans une case déjà établie. L’histoire risque donc d’être ponctuée par la très attendue cérémonie des Grammies qui aura lieu dimanche à Los Angeles, où Ariana défendra sa place dans les deux catégories où elle a été nommée.

Avec cette prise de position forte de sortir un album et un clip juste avant les Grammies, Ariana prouve qu’elle a le pouvoir et peut choisir son moment comme elle le sent. Cette nouvelle étape n’en est que plus excitante et ouvre d’autres terrains pour la chanteuse, véritable icône de son époque quand Beyoncé et Rihanna deviennent plus institutionnalisées. Donc Ariana, "thank u", mais pas "next", on va rester un peu.

Publicité

Par Aurélien Chapuis, publié le 08/02/2019