AccueilMusique

Entourée de The Weeknd ou Doja Cat, Ariana Grande est de retour avec un album étincelant 

Publié le

par Hong-Kyung Kang

« Positions » clip

Un sixième album studio sur lequel la chanteuse montre qu'elle n'a plus rien à prouver. Ty Dolla $ign est également de la partie.

Une sortie qui boucle parfaitement ce mois d’octobre. Ariana Grande revient avec Positions, son sixième album studio, dont elle avait déjà dévoilé le single du même nom il y a quelques jours. L’attente de ce projet culminait, tant les sorties précédentes de la chanteuse se sont positionnées comme de véritables blockbusters musicaux, acclamés par le public comme par la critique. À travers les 14 titres de Positions, Ariana Grande semble passer un message clair : elle ne cédera pas son trône.

Ariana Grande, toujours fidèle à elle-même

On ne peut qu’être fasciné par le personnage d’Ariana Grande. Une figure qui aurait pu laisser croire, à ses débuts sur la chaîne Nickelodeon, qu’elle deviendrait une pop star parmi d’autres, une de ces artistes qui proposent des chansons impersonnelles et qui sourient avec gêne lorsqu’elles ne souhaitent pas répondre aux questions d’un talk-show. Mais c’était se mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

La chanteuse s’est très rapidement érigée en tant qu’artiste authentique, en faisant étalage de sa personnalité bien trempée. En gagnant en maturité, la pop d’Ariana est devenue de plus en plus intimiste et sincère : une musique incarnée qui partage un point de vue assumé. Ce positionnement se retrouve évidemment dans l’album Positions, dès le premier morceau "shut up", dans lequel l’artiste balaie les inquiétudes des autres d’un revers de la main : elle n’a besoin d’aucune pitié, et mènera sa vie toute seule.

Cette confiance en soi, cet amour pour sa propre personne, n’est pourtant pas un signe d’orgueil. Ariana Grande assume ses incertitudes, notamment liées à sa vie amoureuse. "Est-ce que j’aimerai jamais comme avant ?", se questionne-t-elle dans "off the table", son morceau en collaboration avec The Weeknd. C’est en montrant qu’elle a conscience qu’il lui reste du chemin à parcourir que la chanteuse prouve sa grande maturité.

Une direction artistique bien définie

La maturité d’Ariana Grande se ressent également sur le fond. À la première écoute de Positions, on remarque qu’il n’y a pas tant de ces notes aiguës que la chanteuse adore tenir sur scène pour montrer sa virtuosité vocale. Ariana n’a plus rien à prouver, elle en profite donc pour poser sa musique et explorer différentes pistes, en se laissant bercer par des violons dans "shut up" ou en se plongeant dans des sonorités rétro dans "my hair".

Outre The Weeknd, on constate que Doja Cat et Ty Dolla $ign sont également de la partie dans Positions. Parmi tous les artistes pop, Ariana Grande semble être une de ceux qui s’entendent le mieux, musicalement, avec les rappeurs. Une connexion qui s’explique par la forme (n’a-t-elle pas quasiment kické dans "7 rings" ?) mais également par le fond, à travers les thèmes abordés, la musique d’Ariana étant centrée sur l’artiste elle-même.

Finalement, on pourrait se demander quelle direction Ariana Grande devra suivre à l’avenir. La chanteuse semble donner un début de réponse dans le single "positions". Elle continuera dans sa lancée, afin de devenir l’artiste ultime, celle qui défend ce qui lui est cher, et qui se suffit totalement à elle-même. Et honnêtement, qui pourrait faire de l’ombre à Ariana Grande ?

À voir aussi sur konbini :