AccueilMusique

Les Arctic Monkeys seraient de retour en studio

Publié le

par Juliette Geenens

Il y a quelques mois, le leader du groupe avait assuré qu'un album inédit était prévu, mais que rien ne pressait pour l'enregistrer.

Les Arctic Monkeys seront peut-être de retour plus tôt qu'on ne le pensait. Hier, jeudi 22 décembre, la Toile s'est enflammée lorsque des photos du groupe au grand complet à Sheffield, en Angleterre, ont été partagées sur les réseaux sociaux.

Traduction : "Les Arctic Monkeys sont de retour à Sheffield. Le prochain album pourrait être pour bientôt."

Traduction : "Mon papa vient de boire une bière avec Alex Turner, WTF"

Matt Helders, le batteur des Arctic Monkeys avec sa femme, dans une friperie près de Sheffield.

Les cinq musiciens semblent prendre du bon temps avec leurs proches dans leur ville d'origine, là où est né leur tout premier album, le fameux et prodigieux Whatever People Think I Am, That's What I'm Not, en 2006 (on sait, ça ne rajeunit personne et ça fait mal).

Jusqu'à aujourd'hui, leur retour en studio sous le blase des Arctic Monkeys tenait de la rumeur. C'était compter sans le journaliste de la BBC Shamir Masri, qui révèle sur Twitter qu'Alex Turner et sa bande se sont bel et bien réunis à Sheffield pour préparer leur come-back.

Traduction : "Alex Turner m'a dit lors d'une interview pour @BBCSheffield qu'ils retournaient à Sheffield pour composer un nouvel album… C'est vraiment en train de se produire !"

C'est pour bientôt alors ?

Si on a vu Alex Turner sillonner cette année les scènes du monde entier, déguisé en caricature de crooner des sixties avec Miles Kane au sein de The Last Shaddow Puppets, les Arctic Monkeys n'ont rien produit depuis 2013.

En juin dernier, le frontman du groupe anglais est resté très évasif sur les rumeurs autour d'un nouvel enregistrement. "Rien ne presse", avait-il déclaré au micro de Radio X.

Leur dernier album, AM, avait divisé les fans, certains se déclarant notamment agacés par une influence musicale américaine trop prononcée. Ces retrouvailles dans le Nord de l'Angleterre marqueraient-elles un retour aux sources pour le groupe ?

À voir aussi sur konbini :