©Capture d’écran YouTube / Angèle – Oui ou Non

Angèle se moque de la société de consommation dans l'audacieux clip de "Oui ou Non"

À l'occasion de la réédition de son album Brol, Angèle a dévoilé un clip haut en couleur et plein de dérision.

"Qui peut me stopper ?", pourrait se targuer Angèle comme le faisait La Fouine il y a douze ans de cela. Après l’immense succès populaire de son album Brol paru l’année dernière, la jeune et talentueuse chanteuse belge est de retour avec une réédition de son premier projet. Celle-ci comporte sept nouveaux titres dont l’entraînant "Oui ou Non", déjà accompagné d’un superbe clip – que l’on doit une fois encore à Brice VDH – sorti ce vendredi 8 novembre à 17 heures tapantes.

Publicité

Comme à son habitude, on retrouve un support visuel plein de malice et de second degré, caractéristique de l’artiste belge. Même si le rapport entre le texte et le clip est pour le moins difficile à cerner, cet habillage offre bel et bien une critique de la société de consommation en multipliant les références à plusieurs publicités emblématiques de ces dernières années.

Une parodie toujours aussi bien sentie et pertinente, dans la lignée de ce qu’elle nous proposait déjà en avril dernier avec "Balance ton quoi". "Ce morceau est l’un des premiers titres que j’ai composés pour Brol la suite. La mélodie et l’arrangement me sont venus très spontanément", explique la jeune chanteuse à ce sujet.

Publicité

Outre cet extrait, on retrouve également le sublime morceau "Perdus", que l’artiste avait interprété il y a un mois de cela dans les studios de Colors. Mais ce n’est pas tout : la starlette a tenu à gâter ses fans avec cinq autres nouvelles pistes. Enfin, plutôt quatre et demie puisqu’une version instrumentale de "Ta Reine" s’est discrètement glissée dans la tracklist.

Le discours n’a pas radicalement changé, et tourne toujours autour des tracas du quotidien ("Insomnies", "J’entends") et des peines de cœur ("Tu me regardes", "Perdus"). Sur "Que du love", l’artiste expérimente toutefois une collaboration résolument plus électro grâce à Kiddy Smile. Un fait rare pour elle, qui s’était jusqu’à présent fendu d’un seul featuring sur ce premier projet – avec son frère Roméo Elvis sur "Tout oublier".

Publicité

On remarquera que les nouveaux morceaux de cette réédition viennent se glisser juste avant les titres originaux de Brol, comme Orelsan avait pu le faire l’année dernière avec La fête est finie - Épilogue, ou plus récemment Lomepal avec Amina.

On peut aussi entendre Angèle sur le nouveau projet de Philippe Katerine, également sorti ce 8 novembre. Une journée décidément bien chargée pour la chanteuse, qui a annoncé vouloir faire une pause, et non arrêter la musique, contrairement à ce qu’on a pu voir dans certains médias. Le temps toutefois de digérer un succès monstrueux et fulgurant, qui ne devrait pas s’arrêter de sitôt.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :