AccueilMusique

Konnichiwa : l'univers visuel de Skepta disséqué en GIFs

Publié le

par Trudy Barry

Retour animé sur le nouvel album de Skepta.

Au début de ce mois, Skepta a enfin sorti Konnichiwa. Le nouveau parrain de la grime (désolé Wiley) avait d’abord annoncé la sortie de son quatrième opus pour avril. Moins d’un mois plus tard, l’album était dans les bacs.

La tempête Konnichiwa a dévasté l’Angleterre, mais aussi le compte Instagram de Drake, chose rare pour un album de grime.

@skeptagram !!!!!

A photo posted by champagnepapi (@champagnepapi) on

Le Guardian a donné quatre étoiles sur cinq à l’album et le NME lui en a attribué cinq sur cinq. Ces chiffres sont plutôt impressionnants pour un disque sur lequel on trouve des titres qui datent déjà de quelques années.

Heureusement pour nous, ça veut aussi dire que Skepta a déjà sorti une pléthore de clips liés à l’album. Voici un petit résumé en GIFs.

"That's Not Me"

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

"That's Not Me" a été le premier titre à avoir le droit à un clip. Il est déjà connu pour avoir gagné le Mobo Award du meilleur clip, alors que son budget était d’à peine 100 euros. Ce qui a rendu cette vidéo culte ? Comme dit JME dans la vidéo : "Skepta et moi dans la vidéo sur fond de nostalgie." C’est tout. La musique grime est née dans les rues de Londres. À l’image de ce clip, c’est une musique crue et fauchée. Skepta et son petit frère rappent dans un micro, leurs smartphones vissés à la main tandis que d’anciennes images d’eux les montrent en train de freestyler dans la rue, rappel des origines. C’est la transposition visuelle parfaite de la culture grime.

"It Ain't Safe"

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

Skepta a sorti cette vidéo, réalisée par ses soins, pour Halloween 2014. C’est peut-être pour ça qu’elle fait flipper. En featuring sur le morceau, le producteur américain Young Lord (aka A$AP Bari, l’un des membres fondateurs de l'A$AP Mob). Dans le clip on voit Skepta et son crew montrer à l’Américain les rues mal famées de Tottenham. La chanson dit : "La rue n’est pas sûre, même pour les flics." Une référence aux émeutes de Londres de l'été 2011 qui ont commencé comme par hasard... à Tottenham. Dans la vidéo on voit aussi Stormzy, le rappeur préféré des Anglais faire un caméo.

"Shutdown"

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

Le clip de "Shutdown" a été filmé par un bel après-midi au Barbican Centre. Avec ses airs de visuel sorti d’une bonne série, il se détache des vidéos des débuts, à la résolution plutôt mauvaise. En même temps Skepta devait monter d’un cran pour adapter une chanson coécrite par Luther en personne, j'ai nommé Idris Elba. " Shutdown" marque aussi le début de la collaboration de Skepta avec la réalisatrice Grace LaDoja (qui a également travaillé avec FKA Twigs). Dans le clip, le rappeur est accompagné des membres de son crew Boy Better Know. Mais on y voit aussi des modèles et des stylistes de Londres.

"Ladies Hit Squad"

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

Cette vidéo est tellement inhabituelle dans l’identité visuelle de Skepta que je la regarde tout le temps. Peut-être que c’est l’influence américaine d’A$AP Nast sur le morceau qui fait que Skepta a provisoirement calmé son style de brute. La vidéo est sortie le jour de la Saint-Valentin, ce qui pourrait expliquer sa douceur. Au fait, est-ce que Skepta porte vraiment un col roulé Nike ? Donnez-moi un de ces bikinis Burberry et un bon cocktail que je m’installe dans la piscine…

"Man"

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

(Gif: Boy Better Know/Trudy Barry/Konbini)

La dernière vidéo de Skepta, filmée le mois dernier au club Visions, un club de hip-hop tristement célèbre, marque un retour à l’esthétique dépouillée de la grime. L’image a cette patine VHS qu’on attend de tout bon clip de Skepta. Seules les 30 premières secondes se déroulent sur le dancefloor, ensuite, on plonge en coulisses : Skepta, appuyé contre un mur, tire la gueule comme jamais, tandis qu’autour de lui se met en route la folie habituelle des vendredi soir au Visions. Il sort ensuite dans la rue avec des membres de son crew, dont Lethal Bizzle, l’auteur de  "Pow!". Il tire encore la gueule, lance des regards noirs à la police et ensuite il casse des voitures. En somme, un vendredi presque parfait.

Il y a déjà cinq vidéos disponibles pour un album sorti il y a moins de trois semaines. Une chose est sûre, Skepta s’intéresse autant à l’aspect visuel qu’à l’aspect musical. On attend donc la suite avec impatience. S’il vous plaît, envoyez la vidéo de "Numbers" avec Pharrell Williams.

Traduit de l'anglais par Dario

À lire -> Le "Shut Up" de Stormzy a un an : retour sur ses punchlines incontournables

À voir aussi sur konbini :